Suivez-nous                                                                                                   Contactez-nous  +22625312289
Flash info :

Blaise Compaoré découvre les nouveautés de SpeedTech Energy

12/10/2014
20:08

En séjour en République de Chine (Taïwan), le chef de l’Etat burkinabè, Blaise Compaoré, a visité une entreprise spécialisée dans l’énergie solaire, SpeedTech Energy, et le musée national des sciences maritimes. Les deux visites ont eu lieu, respectivement, le jeudi 9 et le samedi 11 octobre 2014.

«Nous sommes là pour encourager les promoteurs de cette entreprise qui fait de la promotion des énergies renouvelables, mais aussi pour apprendre et voir comment nous pouvons exploiter la mine solaire au profit de nos populations ». Voilà les motivations de la visite des locaux de la société taïwanaise, SpeedTech Energy, situés à Taoyuan, à 30 km de Taipei, la capitale, par le président du Faso, Blaise Compaoré. Mais Blaise Cmpaoré n’était pas vraiment en terrain inconnu, puisqu’il avait déjà eu un premier contact avec l’entreprise lors d’un de ses précédents séjours en République de Chine (Taïwan). C’est cette première rencontre qui a permis à la coopération énergétique entre les deux pays de prendre son envol. Cela s’est traduit par des installations solaires au Burkina Faso : centrales solaires du Ministère de l’environnement et du développement durable et de la Présidence du Faso, implantation de lampadaires solaires à Ouagadougou, fourniture de lampes solaires aux élèves dans le cadre du projet  « Une lampe pour l’Afrique », etc. Mieux, la société a ouvert dans la capitale burkinabè une usine d’assemblage et de montage de panneaux solaires. En se déplaçant, cette seconde fois à la maison-mère SpeedTech, le président Compaoré y est surtout allé pour s’enquérir des dernières innovations technologiques solaires. « Nous sommes venu voir comment d’autres  innovations pourraient nous intéresser», a-t-il déclaré, faisant du solaire une option sérieuse pour relever les défis énergétiques de son pays. Ainsi, l’équipe managériale de l’entreprise, avec à sa tête le DG, Lucas Chu, a expliqué à l’hôte de marque tout le processus de fabrication de son module solaire. Ils ont également présenté les différents produits qui vont des plaques solaires aux lampes solaires, en passant par des pompes à eau solaire, les panneaux de signalisation lumineuse solaires, la technologie LED (économiseur d’énergie), etc. Les derniers-nés de SpeedTech Energy sont la radio, le ventilateur, l’attrape-moustiques, les caméras de surveillance qui fonctionnent à base du soleil. Et la société d’annoncer des projets de GPS et de réfrigérateurs solaires. 
La direction générale a rassuré le président du Faso de la qualité de ses produits qu’elle dit exporter en Afrique, aux Amériques, en Australie…

Plongeon sous-marin

Deux jours plus tard, le samedi 11 octobre 2014, le volet visite de Blaise Compaoré l’a conduit à la découverte des fonds marins taïwanais. Et cela, grâce à un plongeon, non pas dans les eaux profondes, mais à travers le musée national des sciences maritimes, bâti, a-t-on appris des guides, sur les installations d’une ancienne centrale thermique, à Keelung, l'une des principales villes, située dans le Nord-Est de l'île de Taïwan, à proximité de Taipei. Il s’agit d’une reproduction sur terre des entrailles des eaux de l’Île. La flore et la faune maritimes, la typologie du littoral taïwanais ont été donnés à voir au président. Dans une galerie qui remonte en surface, les relations homme-mer, les guides ont exposé les différents métiers de l’eau,  l’évolution des techniques de pêche et l’approche spirituelle de la mer par les Taïwanais, surtout les aborigènes. La visite a également permis de faire un tour d’horizon des menaces anthropiques sur les eaux dont le pic s’appelle le péril plastique. Ce musée qui draine du monde, en tout cas à notre passage, n’a pas laissé indifférent le chef de l’Etat. Il a immortalisé ses sentiments par ces mots : « Je suis très impressionné par la qualité et la richesse de cette exposition qui met l’Île de Taïwan en relation harmonieuse avec la société maritime ».


Koumia Alassane 
KARAMA
(Envoyé spécial à Taipei)





343
Partager sur Facebook

> Recherche



>SOURIRE DU JOUR




>IMAGE DE LA CITE






> Edito

 



> Inscrivez-vous à la Newsletter

Newsletter

> Conseil des ministres


Voir tous les comptes rendus