Suivez-nous                                                                                                   Contactez-nous  +22625312289
Ouagadougou : Un homme à l’allure suspecte arrêté  par des commerçants aux environs de la grande mosquée  ce vendredi et remis à la sécurité. Marina Market et la mosquée centrale de la ville de Ouagadougou. Interpellés par son accoutrement et son comportement visiblement suspects, les jeunes commerçants aux alentours se sont organisés et ont exigé qu’il soit fouillé. Vu l’attroupement qui commençait à s’organiser autour de lui, les jeunes l’ont finalement remis aux forces de sécurité non loin des lieux. L'homme possédait trois pièces d'identité différentes dont une CNIB selon nos informations recueillies sur place. Marina Market et la mosquée centrale de la ville de Ouagadougou.// Harouna Dicko, responsable de plusieurs attaques dans le nord du Burkina à été abattu mercredi nuit sur une colline de Petega dans la province du Soum ; 18 autres  personnes ont été interpellées et des armes récupérées (média)//Le général Mathias Doué, 71 ans, ancien chef d’état-major de l’armée ivoirienne (2000-2004) est décédé, jeudi 23 mars, à l’âge de 71 ans, ( fille Nancée Doué)  //« Le Burkina Faso est aujourd’hui considéré comme un succès démocratique, et un modèle de bonne gouvernance en Afrique », Président du Faso. 
Flash info :

De grâce, laissez-nous travailler

31/03/2016
20:26

Les visites intempestives sur les lieux de service sont légion dans l’administration publique. Loin de faire plaisir, ces va-et-vient  indisposent au contraire les travailleurs. Certains visiteurs ne se rendent même pas compte que parfois  leur hôte n’est pas seul à occuper  son bureau. Ils bavardent et ricanent bruyamment au point de déranger tous ceux qui partagent le bureau. Tout le monde se plaint de la lenteur dans l’administration publique, du laxisme des agents, mais savent- ils seulement que d’une certaine façon, chacun est responsable de la situation ? Avec des «bonjours, je suis de passage », « c’est juste pour te voir »,  « je voulais t’expliquer un problème »,  « j’ai de belles choses à vous proposer », …  ils  font perdre un temps fou  au fonctionnaire  sans s’en rendre compte, s’ils n’en perdent pas eux-mêmes, car bien des fois, étant des travailleurs ayant déserté les lieux de service.   Aussi, ces visiteurs rendraient plus service en réservant leurs salutations à la pause ou à la descente. Sinon, c’est le traitement des dossiers qui prend un coup, au grand dam des usagers. Alors, laissez-nous travailler !





83
Partager sur Facebook

> Recherche




>SOURIRE DU JOUR





>IMAGE DE LA CITE





> Edito

19/03/2017 20:22
12/03/2017 20:03
 

 



> Inscrivez-vous à la Newsletter

Newsletter

> Conseil des ministres


Voir tous les comptes rendus