Suivez-nous                                                                                                   Contactez-nous  +22625312289
Côte d’Ivoire : Hamed Bakayoko nommé ministre de la Défense (Fratmat).//VIe TAC : à compter du 1er trimestre de 2018, la fourniture d’électricité au Burkina par la Cote d’Ivoire passe de 80 à 90 mégawatts.//Chemin de fer Abidjan-Tambao: Début des travaux le 15 septembre 2017.//Bataillon Laafi au Darfour : La 1ère vague des casques bleus burkinabè rentre définitivement, ce lundi 17 juillet.
Flash info :

Fin de la 18e édition de la SNC : Les lauréats prestent pour le Président du Faso

03/04/2016
17:22

La nuit des lauréats, dernière étape de la SNC s’est déroulée, samedi 2 avril 2016 à Bobo-Dioulasso. Les premiers de chaque catégorie ont présenté leurs œuvres au Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré. 

Les meilleurs de leur catégorie lors des compétitions du Grand prix national des arts et des lettres (GPNAL) à la SNC 2016, ont présenté leurs œuvres au chef de l’Etat, Roch Marc Christian Kaboré. C’était au cours de la nuit dite des lauréats, le samedi 2 avril 2016 à Bobo-Dioulasso.  Pendant deux heures des artistes comme Marie Gayéri, de la chanson traditionnelle, et la troupe « Ganta » de la musique traditionnelle instrumentale, tous multiples lauréats des GPNAL et les nouveaux lauréats comme Jacques Lompo et la troupe Naba Abga du Kadiogo, ont émerveillé le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré. L’invité des artistes n’a pas seulement eu droit à des prestations. Il a été aussi gratifié. L’ensemble des artistes venus à la SNC a offert à leur hôte deux présents : un tableau de cinq personnages traduisant la nécessité de se parler pour s’en sortir en situation de péril et un instrument de musique à corde produit par Firmin Sanou. Roch Marc Christian Kaboré a félicité les lauréats, l’ensemble des artistes et tous les acteurs pour le succès de la biennale culturelle. « L’organisation de cette semaine nationale de la culture était un défi. Je considère que le défi a été relevé », a noté le président du Faso. Selon lui, beaucoup de progrès ont été enregistrés. Roch Marc Christian Kaboré a invité les Burkinabè d’une part à faire de la diversité culturelle le ciment de la cohésion sociale et d’unité nationale et d’autre part à tirer de la culture « les valeurs positives que sont le travail, l’humilité et l’intégrité ».

Danoaga Dominique DIAPPA


103
Partager sur Facebook

> Recherche




>SOURIRE DU JOUR





>IMAGE DE LA CITE






> Edito

 



> Inscrivez-vous à la Newsletter

Newsletter

> Conseil des ministres


Voir tous les comptes rendus