Suivez-nous                                                                                                   Contactez-nous  +22625312289
Ouagadougou : Un homme à l’allure suspecte arrêté  par des commerçants aux environs de la grande mosquée  ce vendredi et remis à la sécurité. Marina Market et la mosquée centrale de la ville de Ouagadougou. Interpellés par son accoutrement et son comportement visiblement suspects, les jeunes commerçants aux alentours se sont organisés et ont exigé qu’il soit fouillé. Vu l’attroupement qui commençait à s’organiser autour de lui, les jeunes l’ont finalement remis aux forces de sécurité non loin des lieux. L'homme possédait trois pièces d'identité différentes dont une CNIB selon nos informations recueillies sur place. Marina Market et la mosquée centrale de la ville de Ouagadougou.// Harouna Dicko, responsable de plusieurs attaques dans le nord du Burkina à été abattu mercredi nuit sur une colline de Petega dans la province du Soum ; 18 autres  personnes ont été interpellées et des armes récupérées (média)//Le général Mathias Doué, 71 ans, ancien chef d’état-major de l’armée ivoirienne (2000-2004) est décédé, jeudi 23 mars, à l’âge de 71 ans, ( fille Nancée Doué)  //« Le Burkina Faso est aujourd’hui considéré comme un succès démocratique, et un modèle de bonne gouvernance en Afrique », Président du Faso. 
Flash info :

L'air du temps : Le chef (roi , naaba, président…) est un…dépotoir

04/12/2016
18:02

N’est-ce pas là de la liberté d’expression ? Pas nécessairement en. ..face à face, par les temps qui courent !...Voici que des exemples nous viennent d’en haut (le Nord), notre vieille métropole : le grand chef, malmené, vilipendé même dans sa propre tribu, va renoncer à conduire la grande pirogue nationale. On a même raillé son boubou avec une cravate mal ajustée ; penchée à…droite ?! Ah ! les gens ! Et le « respekt » ? !* Signe des temps (il faut savoir partir !) : le président marabout illuminé, l’homme au chapelet-bracelet avec son inséparable livre saint, a su écouter la voix suprême qui a parlé avec les voix des urnes pour indiquer la sortie. Bye bye ! Mister President, Allah Akbar !

Mounir
*cf le film : «L’honneur de Barberine»


52
Partager sur Facebook

> Recherche




>SOURIRE DU JOUR





>IMAGE DE LA CITE





> Edito

 



> Inscrivez-vous à la Newsletter

Newsletter

> Conseil des ministres


Voir tous les comptes rendus