Suivez-nous                                                                                                   Contactez-nous  +22625312289
Burkina France : Emmanuel Macron à Ouagadougou le 27 novembre.//Santé : Pr Nicolas Méda, élevé à la Légion d’honneur française.//Burkina : «Les actions de Thomas Sankara sont ancrées dans la mémoire des burkinabè", président du Faso, Roch Kaboré.//Dossier Thomas Sankara : « Aujourd’hui au niveau de la justice, les choses avancent. Et nous avons bon espoir ", président du Faso, Roch Kaboré.//Sénégal-Burkina: Macky Sall élève le président Kaboré à la Dignité de Grand-Croix de l’Ordre national du Lion.//Les Etats-Unis annoncent leur retrait de l’Unesco, accusant l’institution d’être «anti-israélienne ».//Affaire putsch manqué: liberté provisoire pour Djibrill Bassolé.
Flash info :

Infrastructures routières :la rocade Sud-Est du boulevard des Tansoaba rénovée

04/01/2017
20:25

Le ministère des Infrastructures a procédé à l’inauguration de la rocade Sud-Est du boulevard des Tansoaba, le vendredi 30 décembre 2016 à Ouagadougou sous le haut patronage du Premier ministre, Paul Kaba Thiéba.

Prévus initialement pour durer quatre mois, les travaux de la réfection du tronçon du boulevard des Tansoaba situé entre l’échangeur de Ouaga 2000 et celui de l’Est ont pris fin après deux mois de pleins travaux. La cérémonie officielle d’inauguration de la voie a eu lieu le vendredi 30 décembre 2016. Pour le Premier ministre, Paul Kaba Thiéba, c’est une satisfaction de voir la rocade Sud-Est réfectionnée en si peu de temps. « Il y a quelques mois encore, c’était un véritable parcours du combattant que d’emprunter cette voie qui était dans un état de dégradation très avancé», a-t-il ajouté. Il a, à cet effet, félicité le ministre des Infrastructures et l’entreprise qui a réalisé les travaux.  C’est un travail de grande qualité qui va soulager les usagers de cette route, améliorer leur bien-être et la productivité, a-t-il précisé. Il a, par ailleurs, souligné que la réalisation de cette voie prouve que la mise en œuvre du Plan national de développement économique et social(PNDES) et du programme présidentiel est vraiment engagée. «Dans le budget 2017 de l’Etat, il est prévu près de 1200 milliards FCFA d’investissements dans le pays et cette somme sera également amplifiée par les intentions de financements annoncées lors de la conférence des bailleurs de fonds à Paris les 7 et 8 décembre 2016», a indiqué M. Thiéba. Aux dires du Premier ministre, les infrastructures routières occupent une place importante dans le PNDES. La réalisation de cette voie n’est qu’un prélude à tout ce qui va se faire en 2017, a souligné le chef du gouvernement. « Il faudrait que tous les Burkinabè soient patients car en 2017, toutes les priorités en matière de voies prévues dans la mise en œuvre du PNDES seront réalisées notamment celles de Tougan-Didyr-Toma », a-t-il rassuré.

« Les travaux faits dans les règles de l’art »

Pour ce qui est des caniveaux et autres finitions de la route, il a signifié qu’un financement japonais est en cours pour la voirie afin de renforcer sa qualité. Ce sont donc 13 kilomètres en aller-retour de routes bitumées financés par le Fonds spécial routier du Burkina (FSR-B) à hauteur d’un milliard 79 millions 177 mille F CFA et réalisés par la société COGEB international. Les travaux de réfection ont consisté à l’élargissement de la chaussée, à la reconstitution des bordures endommagées et de la structure de la chaussée, le curage des caniveaux et bien d’autres travaux de réhabilitation.  Pour le président du groupe COGEB international, Moctar Mando, les travaux ont été faits dans les règles de l’art et en ce qui concerne la qualité de cette voie, il n’y a pas lieu de s’inquiéter. Pour le maire de Ouagadougou, Armand Béouindé, c’est également une satisfaction totale parce que, selon lui, cette route est très importante pour la ville de Ouagadougou. « C’est une voie de contournement qui permet aux camions qui viennent des différentes frontières d’atteindre Ouagarinter et de continuer sur les autres villes », a-t-il expliqué. Et d’ajouter qu’il est satisfait de la dynamique du ministère des Infrastructures à réaliser les routes nationales urbaines. Par ailleurs, M. Béouindé a exhorté les populations à entretenir la voie et a surtout interpellé les chargeurs à éviter les surcharges pour que le nouveau bitume ait une longue durée de vie. La rocade Sud-Est du boulevard des Tansoaba permet l’interconnexion entre les routes nationales n°1, 4 et 5 depuis sa construction en 1990.

Aminata ZONGO
(Stagiaire)



166
Partager sur Facebook

> Recherche





>SOURIRE DU JOUR




>IMAGE DE LA CITE






> Edito

 



> Inscrivez-vous à la Newsletter

Newsletter

> Conseil des ministres


Voir tous les comptes rendus