Suivez-nous                                                                                                   Contactez-nous  +22625312289
Burkina France : Emmanuel Macron à Ouagadougou le 27 novembre.//Santé : Pr Nicolas Méda, élevé à la Légion d’honneur française.//Burkina : «Les actions de Thomas Sankara sont ancrées dans la mémoire des burkinabè", président du Faso, Roch Kaboré.//Dossier Thomas Sankara : « Aujourd’hui au niveau de la justice, les choses avancent. Et nous avons bon espoir ", président du Faso, Roch Kaboré.//Sénégal-Burkina: Macky Sall élève le président Kaboré à la Dignité de Grand-Croix de l’Ordre national du Lion.//Les Etats-Unis annoncent leur retrait de l’Unesco, accusant l’institution d’être «anti-israélienne ».//Affaire putsch manqué: liberté provisoire pour Djibrill Bassolé.
Flash info :

Braquage à Zedbila : trois bandits tués, 6 autres capturés par des Kogl-wéogo

06/01/2017
17:11

 Des bandits ont encore fait parler d’eux, le mercredi 4 janvier 2017dans le village de Zedbila  situé entre la commune rurale de Soudougui dans la province du Koulpelogo et celle de Pama dans la province de la Kompienga. 

Des bandits  très armés ont attaqué des personnes qui  récoltaient du coton dans un village de la commune rurale de Soudougui. Les élements des groupes d’auto-défense Kogl-wéogo sont intervenu.Et dans les échanges de tirs,  Amidou Bikienga (un  Kogl-wéogo de Cinkansé-Burkina)  et une femme ont été blessés. Les bandits ont emporté dans leur fuite, des biens et brûler 9 motos appartenant à des personnes qui récoltaient le coton dans le champ, a relaté Amidou Bikienga, joint au téléphone, le jeudi 5 janvier 2017 aux environs de 15 heures. Il a affirmé également avoir reçu une balle à la jambe et sa moto emportée. Amidou Bikienga a aussi précisé que les Kogl-wéogo des autres localités voisines se sont  déployées sur le lieu, question de leur prêter mains fortes. «Les bandits étaient nombreux. Nous avons tués trois bandits et nous avons capturé 6 autres», a précisé Issa Nénéga, un autre membre des Kogl-wéogo de Cinkansé. Selon des témoins, les forces de sécurités de la province du Koulpelogo ont contribué à  maîtriser la situation, quand bien même leur véhicule a aussi essuyé des balles des bandits. Notre interlocuteur nous a appris que  le nombre élevé des Kogl-wéogo  déployés sur le lieu, on contraint les bandits à se replier dans leur lieu de refuge, qui est un grand trou à l’image d’un tunnel qui part de la forêt de Kabonga, dans le village de Soudougui à Cinkansé Burkina? Amidou Bikienga a demandé aux autorités et plus précisément au ministre en charge de la sécurité, d’instituer une patrouille permanente des forces de sécurité et de défense, pour assurer la sécurité des populations de ces localités, surtout en cette période de récolte et de vente du coton. 

N.B.


6 359
Partager sur Facebook

> Recherche





>SOURIRE DU JOUR




>IMAGE DE LA CITE






> Edito

 



> Inscrivez-vous à la Newsletter

Newsletter

> Conseil des ministres


Voir tous les comptes rendus