Suivez-nous                                                                                                   Contactez-nous  +22625312289
Burundi : l’ancien président de la Transition, Michel Kafando, nommé haut représentant de l’ONU.//La condamnation à la prison à vie de l’ancien président Tchadien, Hissene Habré confirmée en appel//Tin Akoff : Les deux personnes enlevées à In Abao, ce jeudi, ont été retrouvées ( Ministère de la Sécurité)// La Haute cour de justice a renvoyé  au 4 mai prochain, le procès des membres du dernier gouvernement de Blaise Compaoré//Liberté de presse 2017 : Le Burkina est classé 1er en Afrique francophone, 5e en Afrique et 42e au plan mondial.//Restez connectés sur le site web de Sidwaya pour plus d'informations nationale et internationale//
Flash info :

Union des étuveuses de riz de Bagré : Un hommage à Mariam Nana à titre posthume

15/02/2017
17:11

OXFAM a rendu un hommage, le vendredi 10 février 2017 à Bagré, à Mariam Nana, ex-présidente de l’Union 
des étuveuses de riz de Bagré ‘’CONANNET’’, décédée le 2 février 2016. 

Le centre de l’Union des étuveuses de riz de Bagré ‘’CONANNET’’ s’appelle désormais «Centre d’étuvage de riz Mariam-Nana de Bagré  (CERMN-B)». Ce changement de nom est intervenu, le vendredi 10 février 2017 à Bagré, à travers une cérémonie d’hommage à l’ex- présidente de l’Union, Mariam Nana. Le centre qui compte plus de 450 membres, avec une capacité d’étuvage d’environ 3000 tonnes de riz paddy par an, a été construit en 2010 par OXFAM pour un montant global estimé à 60 millions de F CFA. Pour le maire de Bagré, Moussa Zabsonré, cette grande figure emblématique, Mariam Nana, a toujours lutté pour le développement et surtout contre la faim et faisait montre d’ardeur au travail. La porte-parole des étuveuses du CERM-N/B, Lucienne Yanogo a déclaré  que Mariam Nana, au cours des 6 ans de sa présidence à la tête de l’union, a donné sa vie, son temps, son expérience et son intelligence dans le combat pour entre autres la consolidation et la défense des intérêts des étuveuses de riz de Bagré en particulier et du Burkina Faso en général. Elle a lutté, a signifié Mme Yanogo, contre tous les facteurs qui menacent le développement de l’activité d’étuvage à Bagré et de l’autonomisation économique de la femme étuveuse à travers l’accès au crédit, au marché et aux équipements performants et adaptés. «Nous nous inclinons respectueusement devant votre mémoire et nous nous engageons également à faire de vous un monument vivant au sein de notre union. Par conséquent, notre devoir est de veiller jalousement et rigoureusement sur les valeurs que vous nous avez léguées à savoir : la combativité, l’engagement et l’entraide. Nous promettons de poursuivre les sentiers qu’elle a contribué à tracer, comme des sentiers capables de sauver nous les femmes étuveuses de riz de Bagré», a promis Lucienne Yanogo, en mémoire de Mme Nana. 

Le leadership de Mariam Nana reconnu

Pour le Directeur-pays (DP) OXFAM, Omer Kaboré, Mariam Nana était une femme déterminée et engagée, généreuse, entreprenante, courageuse et pleine d’énergie, qui a toujours su briser toutes les bannières et les tabous de la société pour jouer un rôle de premier plan au sein de l’organisation des étuveuses de riz. Son leadership a aussi permis aux étuveuses de se faire une place au soleil et de faire du centre d’étuvage de Bagré, une référence au plan national et international. Il a aussi précisé que cette combativité légendaire a permis à OXFAM de décerner à Mariam Nana à titre posthume, le prix du leadership en matière d’autonomisation économique des femmes 2016. Aux étuveuses de Bagré, Omer Kaboré a affirmé : «Mariam vous a légué un grand héritage que vous devez désormais non seulement entretenir, mais de faire grandir pour vous-mêmes d’abord et pour les générations futures. C’est à vous de donner une âme à ce centre et de le faire vivre». Le DP de OXFAM a, en outre, rassuré les étuveuses de Bagré de sa disponibilité à les accompagner et à apporter son appui technique et financier. Le président de la cérémonie, le gouverneur de la région du Centre-Est, Antoine Ouédraogo, a relevé qu’au-delà de cette expression de reconnaissance, OXFAM a offert l’occasion d’interpeller tous les acteurs de la filière riz sur la nécessaire et vitale poursuite de l’œuvre de Mariam Nana. Aux partenaires de ces étuveuses de riz notamment OXFAM, le gouverneur a dit qu’en dépit des efforts déjà fournis, il faudra continuer avec la même volonté à soutenir ces femmes afin que parmi elles, émergent une autre Mariam et que triomphe le riz étuvé pour le bien-être économique des nombreux ménages au Burkina Faso.

Bougnan NAON


74
Partager sur Facebook

> Recherche




>SOURIRE DU JOUR





>IMAGE DE LA CITE








> Inscrivez-vous à la Newsletter

Newsletter

> Conseil des ministres


Voir tous les comptes rendus