Suivez-nous                                                                                                   Contactez-nous  +22625312289
 L’opérateur économique Inoussa Kanazoé dit Kanis  a été mis aux arrêts le mercredi 19 avril 2017 dans la soirée.//« Cette Pâques 2017 constitue un appel pour les chrétiens ; elle nous invite à fortifier notre foi en Christ Sauveur », cardinal Philippe Ouedraogo. //France : François Hollande a naturalisé 28 tirailleurs sénégalais //L’UEMOA : le nigérien Abdallah BOUREIMA nommé nouveau président de la Commission.//Jacqueline Zaba a présenté ses lettres de créance au président du Conseil européen Donald Tusk.      
Flash info :

Education:le ministre échange avec les maires des Hauts-Bassins

16/02/2017
20:22

Le ministre de l'Education nationale et de l'Alphabétisation, Jean Martin Coulibaly a échangé, le vendredi 10 février 2017 à Bobo- Dioulasso, avec les maires de la région des Hauts-Bassins sur le transfert des ressources dans le domaine de l'éducation, aux collectivités territoriales.

La question du cartable minimum, la construction et la réhabilitation des infrastructures scolaires, la gestion des cantines, étaient, entre autres,  les points à l’ordre du jour de la rencontre du ministre de l'Education nationale et de l'Alphabétisation (MENA), Jean Martin  Coulibaly avec les maires de la région des Hauts-Bassins. La rencontre a eu lieu le vendredi 10 février 2017 à Bobo-Dioulasso. A en croire le ministre Jean Martin  Coulibaly, cette rencontre vise à faire le bilan de l’exécution des ressources au titre de l’année 2016, et à préparer dans le cadre des ressources de 2017, la prochaine rentrée scolaire. Aussi, a-t-il souhaité que le problème de retard « récurrent » dans la livraison des fournitures scolaires soit définitivement résolu. Les maires de la région des Hauts-Bassins ont salué cette initiative du ministère qui, de leur avis, est une innovation majeure du MENA, et une volonté de résoudre le problème lié au transfert des ressources. Pour ces maires, cela augure d’un avenir meilleur pour les collectivités territoriales en termes de transfert de ressources et de réalisations. « C’est une très bonne initiative que le ministre descende jusqu’au niveau opérationnel, pour échanger avec les acteurs sur les questions préoccupantes et actuelles », a fait savoir le maire de la commune de Houndé, Dissan Boureima Gnoumou. Pour lui, cet échange va permettre enfin de lever les goulots d’étranglement qui existent au niveau de l’éducation. L’éducation dans la province du Houet, traverse une crise ces temps-ci. Une crise due  aux retenues mensuelles de 30 000 à plus de 200 000 F CFA pour fait de grève, sur les salaires de certains enseignants. Face à cette situation, le ministre en charge de l’éducation a donné son point de vue. « Autant la loi consacre le droit de grève, autant la même loi donne le devoir à l’Etat de ne pas rémunérer un travail qui n’a pas été fait », a-t-il fait comprendre. Il a, par ailleurs, invité les enseignants de la province à prendre toute la « mesure des actes posés et se réinscrire dans une responsabilité d’éducation, parce qu’ils ont entre les mains l’avenir des enfants du pays».


Boudayinga J-M THIENON



152
Partager sur Facebook

> Recherche




>SOURIRE DU JOUR





>IMAGE DE LA CITE








> Inscrivez-vous à la Newsletter

Newsletter

> Conseil des ministres


Voir tous les comptes rendus