Suivez-nous                                                                                                   Contactez-nous  +22625312289
Lutte contre le terrorisme: Une marche silencieuse du rond-point des Nations Unies au cafe Istanbul le samedi 19 août, à 9 heures.//Attaque café Istanbul: Le président Alpha Condé est annoncé ce jeudi 17 août  à Ouagadougou//Le président du Faso décrété un deuil national de 72 heures à compter de ce lundi//Bilan de l'attentat 18 morts, 2 assaillants tués,  22 blessés ( Procureur du Faso).//« Je condamne avec la plus grande énergie l’attentat ignoble qui a endeuillé Ouagadougou dans la nuit de dimanche à lundi » (Président du Faso) //«J’adresse mes condoléances aux familles des victimes et souhaite un prompt rétablissement aux blessés », (Président du Faso)//Attentat à Ouagadougou : le Gouvernement a mis en place un dispositif de prise en charge gratuite des victimes. (Ministère de la Santé).
Flash info :

Le Président du Faso face aux entrepreneurs burkinabè

17/03/2017
16:13

Le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a eu un tête à tête avec les chefs d’entreprises burkinabè présents à Casablanca en marge du 5e Forum international Afrique développement, dans la soirée du 16 mars 2017.

Ils sont plus de cinquante entrepreneurs burkinabè, conduit par la Chambre de commerce et d’industrie du Burkina Faso à s’être déplacés dans la capitale économique du Maroc. Ils sont venus participer au 5e Forum international Afrique développement. Les opérateurs économiques ont profité poser leurs doléances au Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré. De l’avis de leur porte-parole, Idrissa Nassa, PDG de Coris Bank International, la participation des opérateurs économiques burkinabè au Forum témoigne de leur volonté à soutenir le gouvernement dans la concrétisation du Plan national de développement économique et social (PNDES). Les chefs d’entreprises ont demandé au Président du Faso de créer des mécanismes pour faciliter l’accès aux financements de leurs projets, aussi d’accompagner les investisseurs burkinabè qui désirent étendre leurs activités dans d’autres pays. Ils ont, aussi, promis au chef de l’Etat de tirer le maximum de profits des rencontres pour faire fructifier  leurs affaires. Ainsi, ils participeront efficacement à la réduction du chômage des jeunes et à la lutte contre la pauvreté. En guise de réponse le chef de l’Etat a souligné que son gouvernement travaille à résoudre les problèmes auxquels sont confrontés les opérateurs économiques du pays. Car il est convaincu que le développement du Burkina Faso passe par l’engagement des entrepreneurs. C’est pourquoi tout en les encourageant à ne pas rester enclavés, il a promis user de son influence pour faciliter l’implantation des entreprises burkinabè sous d’autres cieux. En retour, le Président du Faso leur a exhorté, entre autres, de faire preuve de civisme fiscal pour permettre au pouvoir publique d’investir dans les secteurs sociaux pour le bonheur de tous. « Entre le secteur privé et le gouvernement il n’y a pas de combat. Il n’y a que l’unicité des efforts », a rappelé Roch Marc Christian Kaboré.

Steven Ozias KIEMTORE
kizozias@yahoo.fr               
 Envoyé spécial à Casablanca 


117
Partager sur Facebook

> Recherche




>SOURIRE DU JOUR



>IMAGE DE LA CITE






> Edito

 



> Inscrivez-vous à la Newsletter

Newsletter

> Conseil des ministres


Voir tous les comptes rendus