Suivez-nous                                                                                                   Contactez-nous  +22625312289
Burkina : le canton du Risiam  dans le Bam  disputé par deux camps //Sport : Le Colonel David KABRE a été élu président de l’Organisation du Sport Militaire en Afrique (OSMA).// Harouna Dicko, responsable de plusieurs attaques dans le nord du Burkina à été abattu mercredi nuit sur une colline de Petega dans la province du Soum ; 18 autres  personnes ont été interpellées et des armes récupérées (média)//Le général Mathias Doué, 71 ans, ancien chef d’état-major de l’armée ivoirienne (2000-2004) est décédé, jeudi 23 mars, à l’âge de 71 ans, (fille Nancée Doué)  //« Le Burkina Faso est aujourd’hui considéré comme un succès démocratique, et un modèle de bonne gouvernance en Afrique », Président du Faso. 
Flash info :

Le Burkina Faso doublement honoré à Casablanca

18/03/2017
11:30

La 5e Edition du Forum international Afrique développement a connu son apothéose le vendredi 17 mars 2017 à Casablanca au Maroc. En deux jours de travaux les organisateurs et les participants sont repartis satisfaits. A cette occasion le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a reçu, un trophée d’honneur de Attijariwafa Bank.

Les rideaux du 5e forum international Afrique développement sont retombés le vendredi 17 mars 2017, après deux jours d’échange entre les hommes d’affaires, les entrepreneurs et les hommes politiques africains, à Casablanca au Maroc. Le bilan est satisfaisant, selon les organisateurs. De l’avis du Président directeur général de Attijariwafa Bank, Mohamed El Kettani la coopération sud-sud est en marche. Pendant cette période, près de quatre mille rendez-vous d’affaires se sont tenus. La création du marché de l’investissement a permis à huit pays (Burkina Faso, République démocratique du Congo, Sénégal, Madagascar, Rwanda, Côte-d’Ivoire, Tunisie, Maroc) d’exposer leur plan de développement et projets d’investissements importants. Selon le président du groupe Attijariwafa les secteurs ayant intéressé les différents opérateurs sont la construction de bâtiments et de développement urbain, l’agriculture et l’agro-alimentaire, l’énergie, l’industrie alimentaire, les services financiers, le commerce de gros et le négoce. En outre, les types de coopération enregistrés sont l’import-export, la coopération logistique, la franchise et la distribution. « Vous êtes en train de construire littéralement votre continent, de consolider les flux et les échanges intra-africains. Cela démontre d’une Afrique qui croit en ses forces et d’une nouvelle génération d’entrepreneurs innovants, combatifs, déterminés. Notre volonté est de toujours faire mieux, faire vite», a relevé le banquier Kettani. Ce forum, pour lui, a permis de déceler les défis qui attendent le continent africain et les opportunités qui se présentent aux opérateurs économiques. Il a, par ailleurs, formulé le vœu  que chaque participant de retour chez lui puisse communiquer à ses partenaires, fournisseurs et clients l’enthousiasme observé lors de ce forum et les inciter à agir d’avantage dans la voie de l’intégration sud-sud. L’année 2017 sera consacrée à celle des découvertes, des réunions d’affaires, de l’ouverture de nouvelles antennes du club Afrique développement dont un au Burkina Faso. Il a, aussi, promis que dès l’année prochaine des programmes destinés à encourager les jeunes entrepreneurs et les femmes seront lancés. Il projette, également, mettre en place une stratégie qui rapprochera les entrepreneurs de l’Afrique de l’Ouest et ceux de la partie Est du continent.  

 Déficit commercial entre le Maroc et le Burkina Faso

A cette édition du forum, le pays des Hommes intègres était le pays invité d’honneur. C’est ainsi que plus de cinquante opérateurs économiques de divers secteurs, conduit par la Chambre du commerce et d’industrie du Burkina Faso (CCI-BF) était présent dans la capitale économique marocaine. La délégation d’entrepreneurs burkinabè, de l’avis du président de la CCI-BF, Mahamadi Sawadogo a tiré d’énormes bénéfices et de leçons de sa participation. Une convention de partenariat a été signée entre la chambre de commerce du Burkina Faso et celle de Casablanca. A partir de cet accord il y aura des échanges réguliers dans le domaine de la formation, des échanges commerciaux et l’assistance. «Parce que les marocains sont en avance  par rapport à nos structures », a reconnu Mahamadi Sawadogo.  Ils ont aussi constaté, que la balance commerciale entre les deux pays est déficitaires (60 millions de dollars contre 300 mille euros d’exportation en 2016). Actuellement les opérateurs burkinabè exportent, selon M. Sawadogo uniquement des fruits vers le royaume chérifien. Pourtant le potentiel existe. Il y a le coton, le sésame, les amandes de karité, l’or, etc. « Les opérateurs marocains ont été ravi de savoir que nous avons tous ces produits qui les intéressent. Nous allons essayer d’équilibrer la balance avec l’exportation de ses produits », a affirmé Mahamadi Sawadogo. Mais pour voir ce rêve se concrétiser, il leur faut un coup de pouce des pouvoirs publiques à l’image de ce que qu’à bénéficiers leurs homologues marocains. 

 Des trophées décernés 

Le Président du Faso, Roch Marc Christian a été honoré lors de la cérémonie de clôtures du 5e forum international Afrique développement. Un trophée honorifique lui a été remis pour son engagement auprès des acteurs du secteur privé. En outre, le Président du groupe bancaire burkinabè, Coris Bank International, Idrissa Nassa a également obtenu le trophée d’honneur de l’Union Economique et monétaire Ouest africaine (UEMOA). Cette distinction offerte au banquier burkinabè a pour but de l’encourager dans son œuvre.  Les trois premiers trophées de la coopération Sud-sud sont revenus respectivement à une entreprise tunisienne, une marocaine et une ivoirienne.

 Steven Ozias KIEMTORE

kizozias@yahoo.fr
Envoyé special à Casablanca


176
Partager sur Facebook

> Recherche




>SOURIRE DU JOUR





>IMAGE DE LA CITE





> Edito

 



> Inscrivez-vous à la Newsletter

Newsletter

> Conseil des ministres


Voir tous les comptes rendus