Suivez-nous                                                                                                   Contactez-nous  +22625312289

France : Huguette Tiegna, burkinabè d’origine, élue député de La République en Marche, parti du président français Macron.//Sahel : Un programme d’urgence de 415 milliards de FCFA entre 2017-2020 (Conseil des ministres).//Galian 2017: Sidwaya remporte les Galian en reportage, en enquête  et plusieurs prix spéciaux.

Flash info :

Commune de Boromo : Bilan des huit mois du Conseil municipal

20/03/2017
20:29

La salle des fêtes de la mairie de Boromo a abrité, le mardi 14 mars 2017, une rencontre d’échanges entre le maire de la commune, Adama Yao et les représentants des organisations de la société civile.

A l’occasion de la rencontre du 14 mars 2017, le maire de la commune de Boromo, Adama Yao a, au nom du Conseil municipal, salué cette initiative du Cadre unitaire d’action (CUA) de Boromo. Il a axé son exposé sur trois volets : les acquis du Conseil municipal, les difficultés rencontrées et les perspectives.  Au titre du premier volet,  Adama Yao a laissé entendre que de nombreux acquis ont été engrangés par le Conseil municipal depuis son installation jusqu’à nos jours, et concernent plusieurs domaines : économique, social, éducation, hygiène, assainissement. Comme exemple, il a laissé entendre que les conseillers ont procédé à la sensibilisation des populations au niveau de la gare routière, qui constitue le poumon économique de la ville. Selon lui, un comité mis sur pied a procédé au recensement des commerçants, et à l’identification des problèmes au sein de cette gare. Adama Yao a également parlé de l’appui de la mairie pour l’achèvement des travaux de construction de vingt boutiques de rue, et de la réalisation de huit nouvelles autres au secteur 4 de Boromo. Afin de renflouer les caisses de la mairie, le recouvrement des taxes a été intensifié tant au niveau du marché que dans les secteurs de la ville, a-t-il fait savoir. Dans la même dynamique, la mairie a pu recouvrer des patentes sur le site d’orpaillage de Signonghin. Une délibération du Conseil prévoit que tout détenteur d’un trou sur ce site doit verser un montant de 25 000 francs CFA à la commune. Il y a aussi la dynamisation de la fourrière qui constitue une source d’entrée de recettes pour la mairie, a indiqué Adama Yao. Comme acquis au niveau de l’éducation, on peut retenir de l’exposé du maire, l’installation de plaques solaires à l’école de Nanou, l’achèvement d’un bâtiment au lycée municipal de Boromo. A propos de l’hygiène et de l’assainissement, le communicateur a relevé comme acquis, le nettoyage régulier de la RN1, la réalisation de latrines dans les ménages avec l’appui de la KFW, l’installation de bacs à ordures le long de la RN1. Parmi les autres acquis à mettre à l’actif du Conseil municipal, il y a le recrutement de cinq policiers municipaux et de deux agents de bureau. Au cours des huit mois du Conseil municipal de Boromo, il y a eu aussi des difficultés, selon le maire. Au nombre de celles-ci, on peut citer les installations anarchiques dans la ville, la divagation des animaux, l’incivisme fiscal, l’insuffisance de ressources pour réaliser les projets au bénéfice des populations, et surtout la rareté des projets intervenant dans la commune de Boromo. Le maire et son équipe entendent poursuivre la sensibilisation des populations sur l’hygiène, le civisme fiscal, construire de nouvelles infrastructures scolaires, des boutiques. Le Conseil municipal a, en perspective, l’ouverture prochaine du CSPS du secteur 3 de Boromo, la réglementation du stationnement des poids lourds dans la ville, l’aménagement des artères dans les secteurs, le recrutement d’une brigade verte, la plantation d’arbres pour délimiter les cimetières. Les participants à cette rencontre, première du genre, ont salué l’action du maire. Pour Lassina Dao, les populations ont un rôle important à jouer dans le développement de la commune et il ne faut pas laisser le développement de la commune au Conseil municipal. Bien au contraire, a-t-il souligné, la population doit se mobiliser à la base pour accompagner le Conseil municipal pour l’atteinte des objectifs de développement. 

Moussa BARRO
AIB/Balé



80
Partager sur Facebook

> Recherche




>SOURIRE DU JOUR






>IMAGE DE LA CITE






> Edito

18/06/2017 20:25
11/06/2017 19:59
 

 



> Inscrivez-vous à la Newsletter

Newsletter

> Conseil des ministres


Voir tous les comptes rendus