Suivez-nous                                                                                                   Contactez-nous  +22625312289
Burkina France : Emmanuel Macron à Ouagadougou le 27 novembre.//Santé : Pr Nicolas Méda, élevé à la Légion d’honneur française.//Burkina : «Les actions de Thomas Sankara sont ancrées dans la mémoire des burkinabè", président du Faso, Roch Kaboré.//Dossier Thomas Sankara : « Aujourd’hui au niveau de la justice, les choses avancent. Et nous avons bon espoir ", président du Faso, Roch Kaboré.//Sénégal-Burkina: Macky Sall élève le président Kaboré à la Dignité de Grand-Croix de l’Ordre national du Lion.//Les Etats-Unis annoncent leur retrait de l’Unesco, accusant l’institution d’être «anti-israélienne ».//Affaire putsch manqué: liberté provisoire pour Djibrill Bassolé.
Flash info :

Braconnage : service et campement incendiés à Nadiagou

18/04/2017
11:21

Le service environnemental de Nadiagou  et le campement de chasse Pama sud incendié suite à la mort d’un braconnier au cours d’échanges de tirs le  lundi 17 avril 2017. 

Selon des sources concordantes, le service environnemental de Nadiagou et le campement de chasse de Pama sud ont  été incendiés en fin de soirée du lundi 17 avril 2017. Tout serait parti de la mort par balle d’un braconnier atteint au cours d’échanges  de tirs  entre des agents forestiers dans la réserve et un groupe de braconniers. Une source proche des services forestiers qui a requis l’anonymat relève que c’est au cours d’une police forestière  dans la réserve faunique que les échanges de tirs ont eu lieu. « Les évènements se sont déroulés au petit matin. Les braconniers sont tombés dans une embuscade et ont ouvert le feu sur les agents qui ont immédiatement ripostés. Malheureusement un des braconniers a été atteint mortellement », souligne notre source. Le concessionnaire du campement PAMA sud, le Vieux Lazare sera plus précis dans son récit. «  C’est un vieux braconnier connu des services depuis plus de 20 ans. Ils étaient deux. Quand les pisteurs et les forestiers ont torché sur eux, les braconniers ont immédiatement ouvert le feu. C’est au cours des tirs de riposte qu’un d’eux a été mortellement touché. Ils avaient abattu  3 cobs de Buffon » confie le vieux Lazare. Le premier bilan fait état  du campement chasse et le service environnemental de Nadiagou  saccagés et brulés  par des manifestants. «  La situation dans la soirée était tendue et les forces de défense et sécurité en état d’alerte. Nous avons demandé  aux agents de Nadiagou de regagner la Kompienga ou Pama par mesure de sécurité ». Notre source indique que les concertations sont engagées par les autorités provinciales de la Kompienga avant de souligner que les braconnages des éléphants pour leur ivoire et celui pour la viande sont des préoccupations réelles dans cette localité. Un haut responsable forestier a en outre confié ne pas comprendre l’attitude des populations parce qu’en premier lieu, dans le système de la gestion de la faune, la population locale est associée. Puis, dans les villages concernés il y a les comités villageois de gestion de la faune qui travaillent étroitement avec les concessionnaires de chasse et toute la communauté bénéficie des retombées. Des ressortissants de ces villages sont en outre employés dans les campements de chasse. « C’est vraiment incompréhensible cette réaction des populations surtout que les braconniers se trouvaient dans la réserve. Notre souhait c’était de les appréhender et les remettre  à la justice. Mais quand on tire sur vous, voyez-vous, la réaction naturelle c’est de se défendre », explique un  garde forestier. 

MC 


477
Partager sur Facebook

> Recherche





>SOURIRE DU JOUR




>IMAGE DE LA CITE






> Edito

 



> Inscrivez-vous à la Newsletter

Newsletter

> Conseil des ministres


Voir tous les comptes rendus