Suivez-nous                                                                                                   Contactez-nous  +22625312289

France : Huguette Tiegna, burkinabè d’origine, élue député de La République en Marche, parti du président français Macron.//Sahel : Un programme d’urgence de 415 milliards de FCFA entre 2017-2020 (Conseil des ministres).//Galian 2017: Sidwaya remporte les Galian en reportage, en enquête  et plusieurs prix spéciaux.

Flash info :

Contre-attaque diplomatique israélienne à la Fifa contre les Palestiniens

20/04/2017
09:03

Des dizaines d'ambassadeurs d'Israël vont tenter de convaincre les représentants de la Fifa de ne pas exclure six clubs de football de colonies israéliennes de Cisjordanie occupée comme le réclament les Palestiniens, a indiqué mercredi un responsable officiel.

Les Palestiniens voudraient voir l'instance mondiale du football mettre fin lors de son congrès des 10 et 11 mai à Bahreïn aux matches de six clubs de différentes divisions du championnat israélien qui disputent leurs rencontres à domicile dans des colonies de Cisjordanie, territoire palestinien occupé par l'armée israélienne depuis près de 50 ans.

La colonisation est illégale au regard du droit international et ces matches reconnus par la fédération israélienne - donc indirectement par la fédération internationale dont elle est membre - sont pour les Palestiniens une manifestation de plus de l'entreprise coloniale israélienne.

"Des dizaines d'ambassadeurs israéliens ont reçu comme instructions d'engager un dialogue avec les délégués de la Fifa dans les pays où ils sont en poste pour faire échec à la tentative intolérable des Palestiniens de politiser le sport", a affirmé à l'AFP un responsable qui a requis l'anonymat.

Selon lui, les représentants diplomatiques israéliens vont tenter de persuader leurs interlocuteurs de retirer la question des clubs des colonies de l'ordre du jour du congrès de Bahreïn.

Au début du mois, le patron du football palestinien Jibril Rajoub avait plaidé pour exclure Israël de la Fifa, mais sans se faire d'illusion au vu des recommandations faites à la fédération internationale sur la tenue de matches israéliens dans les colonies.

Une commission de la Fifa présidée par le Sud-Africain Tokyo Sexwale a été créée en 2015 pour tenter de résoudre la querelle.

M. Sexwale avait présenté en mars à Zurich ses recommandations au cours d'une séance qualifiée de "houleuse" en présence des Palestiniens et des Israéliens.

Le président de la Fédération palestinienne de football Jibril Rajoub avait signifié qu'aucune de ces recommandations ne correspondait aux attentes palestiniennes. Il avait de nouveau dit "préférer aller directement vers des sanctions et une exclusion" de la fédération israélienne. Mais il s'était déclaré "réaliste".

Le Conseil de sécurité de l'ONU a condamné en décembre, pour la première fois depuis 1979, la colonisation. Une résolution "honteuse" pour Israël mais qui, selon Human Rights Watch (HRW), accroît les pressions sur la Fifa qui a déjà reporté à plusieurs reprises une décision sur ce différend.




35
Partager sur Facebook

> Recherche




>SOURIRE DU JOUR






>IMAGE DE LA CITE






> Edito

18/06/2017 20:25
11/06/2017 19:59
 

 



> Inscrivez-vous à la Newsletter

Newsletter

> Conseil des ministres


Voir tous les comptes rendus