Suivez-nous                                                                                                   Contactez-nous  +22625312289
Urgent/Zimbabwe: Robert Mugabe démissionne (président du Parlement).//Burkina : L’ancien Premier ministre (1992-1994), Youssouf Ouédraogo est décédé ce samedi 18 novembre, à Abidjan.//Football : Eliminatoires Coupe du monde, le Burkina bat le Cap-Vert (4-0)/Prix Norbert Zongo du journalisme d’investigation 2017 : le Nigérian Emmanuel Mayah remporte le Sebgo d’or //Prix de la meilleure Journaliste 2017 du Burkina : Habibata Wara, lauréate.//La région du Centre est la plus touchée par la dengue avec 2 553 cas suspects et 9 décès.
Flash info :

Jazz à Ouaga: C’est dur,

19/05/2017
15:14

La 25ème édition de Jazz à Ouaga a refermé ses portes le samedi 6 mai 2017. Ce jubilé d’argent a été célébré avec de grands noms d’artistes. Un âge de maturité disait le maire de Ouagadougou, Armand Béouindé. Mais 25 ans après, cette musique reste toujours élitiste malgré le bon vouloir des organisateurs de la rapprocher de la population.


L’on se plaît à dire que le jazz est parti des côtes africaines avant d’y revenir après un détour sur d’autres continents. Cependant, les évènements qui s’organisent autour de cette musique ont du mal à se rendre populaires.

Les multiples efforts du comité d’organisation de Jazz à Ouaga sont à louer mais l’évènement n’accroche pas encore fortement les jeunes, surtout burkinabè. La preuve, Jazzschool dont l’idée est d’amener le jazz vers les scolaires, n’a pas mobilisé assez d’élèves.


Si les concerts à l’institut français refusent souvent du monde à la tête du groupe programmé, on ne peut pas en dire autant des concerts délocalisés dans d’autres espaces.

La composition du public, du reste, en dit long. Il est essentiellement constitué d’expatriés, des composantes du monde des arts ou de fonctionnaires.

A Jazz performances, un concours pour intéresser les artistes au jazz, si le nombre d’inscrits augmente d’édition en édition, les compositions musicales proposées donnent cependant la preuve que cette musique n’est pas le domaine de prédilection des artistes. D’où la recommandation du jury de la 25è édition au comité d’organisation de faire des séances de coaching des groupes retenus pour élever le niveau.



82
Partager sur Facebook

> Recherche





>SOURIRE DU JOUR




>IMAGE DE LA CITE






> Edito

 



> Inscrivez-vous à la Newsletter

Newsletter

> Conseil des ministres


Voir tous les comptes rendus