Suivez-nous                                                                                                   Contactez-nous  +22625312289

France : Huguette Tiegna, burkinabè d’origine, élue député de La République en Marche, parti du président français Macron.//Sahel : Un programme d’urgence de 415 milliards de FCFA entre 2017-2020 (Conseil des ministres).//Galian 2017: Sidwaya remporte les Galian en reportage, en enquête  et plusieurs prix spéciaux.

Flash info :

Les anciennes gloires du football continental chez le Président du Faso

18/06/2017
20:15

Présentes à Ouagadougou dans le cadre de la célébration de la 5e édition de la Nuit du football africain (NFA), les anciennes gloires du football du continent ont été reçues en audience, le dimanche 18 juin 2017, par le président du Faso, SEM Roch Marc Christian Kaboré au palais de Kosyam.


C’est avec des visages radieux que ceux qui ont fait la pluie et le beau temps du football africain se sont tous affichés aux côtés du chef de l’Etat burkinabè à leur sortie d’audience pour la photo de famille. Très émus et surtout marqué par l’émotion, chacun tenait à immortaliser cet instant par une photo personnelle avec le président du Faso. Roch Marc Christian Kaboré s’est très bien prêté à ce jeu. « La rencontre avec le chef de l’Etat ne pouvait pas mieux tomber. Cela n’a pas été une rencontre entre un admirateur et ses idoles mais plutôt un face à face plein de symbole en ce sens que le chef de l’Etat a dit à toutes ces gloires tout le bien que le peuple pense d’elles. Ce faisant, il a démontré que sa réception était absolument sincère et qu’un bien n’est jamais perdu. Ce que tous ces footballeurs ont fait sur les stades de détermination et de défense des couleurs et de qualité de comportement a été relevé par le président. Et pour des gens qui ont arrêté de jouer, il y a bien longtemps, c’était donc une façon de bien montrer que ce qu’ils avaient fait n’avait pas été oublié. Le Président s’est donc montré en phase avec la population », a fait savoir Joseph Antoine Bell, porte-parole des anciens internationaux africains. L’ancien portier des Lions Indomptables du Cameroun, disant que la visite au Faso est bien comblée avec cette visite, poursuit en ces termes : « C’est une symbolique absolument parfaite. Le chef de l’Etat burkinabè s’est comporté comme s’il avait lui-même écrit le concept de la Nuit du football africain. Je ne me serais pas attendu en temps normal qu’un monsieur aussi occupé et au moins en apparence aussi loin des préoccupations d’un terrain de football puisse avoir compris que le sport roi n’est important que quand on en sort et là, le président l’a totalement démontré. Quelqu’un d’autre a eu le concept et le président du Faso l’a bien saisi car c’est ce qui fait que des générations de footballeurs peuvent se retrouver et qu’on puisse récompenser des gens pour ce qu’ils ont fait il y a longtemps pour bien montrer qu’on n’a pas oublié ce qu’ils ont jeté comme base. Et ce faisant, envoyer le message à ceux qui jouent aujourd’hui pour leur dire qu’on les regarde et qu’on ne les oubliera pas pour ce qu’ils auraient fait sur le terrain. Au-delà du football, c’est un message envoyé à tout le monde pour dire que ce que vous faites ne peut pas être oublié et ne sera jamais oublié ». C’est donc avec un sentiment de joie bien traduit que chacune des anciennes gloires du football africain repart dans son pays après avoir serré la main du premier des Burkinabè.


Béranger ILBOUDO 




368
Partager sur Facebook

> Recherche




>SOURIRE DU JOUR






>IMAGE DE LA CITE






> Edito

18/06/2017 20:25
11/06/2017 19:59
 

 



> Inscrivez-vous à la Newsletter

Newsletter

> Conseil des ministres


Voir tous les comptes rendus