Suivez-nous                                                                                                   Contactez-nous  +22625312289
Burkina France : Emmanuel Macron à Ouagadougou le 27 novembre.//Santé : Pr Nicolas Méda, élevé à la Légion d’honneur française.//Burkina : «Les actions de Thomas Sankara sont ancrées dans la mémoire des burkinabè", président du Faso, Roch Kaboré.//Dossier Thomas Sankara : « Aujourd’hui au niveau de la justice, les choses avancent. Et nous avons bon espoir ", président du Faso, Roch Kaboré.//Sénégal-Burkina: Macky Sall élève le président Kaboré à la Dignité de Grand-Croix de l’Ordre national du Lion.//Les Etats-Unis annoncent leur retrait de l’Unesco, accusant l’institution d’être «anti-israélienne ».//Affaire putsch manqué: liberté provisoire pour Djibrill Bassolé.
Flash info :

SAPELAN 2017 : Un salon pour promouvoir les langues nationales

19/06/2017
18:13

 Le Salon  de l’alphabétisation et des publications en langues nationales (SAPELAN) aura lieu, les 22 et 23 juin 2017, à Ouagadougou. Le comité d’organisation  a présenté, à cet effet, les objectifs de ladite foire, le jeudi 15 juin 2017, au cours d’une conférence de presse. 

La première édition du Salon  de l’alphabétisation et des publications en langues nationales (SAPELAN) se tiendra, les 22 et 23 juin prochains, sous le thème : «Alphabétisation, langues nationales et contribution au développement du Burkina Faso». En prélude à l’événement, les organisateurs de la manifestation ont rencontré les journalistes  le jeudi 15 juin 2017 à Ouagadougou. «L’objectif de ce salon est de contribuer à une valorisation des connaissances et des compétences des personnes alphabétisées et donner une meilleure visibilité des productions en langues nationales», a expliqué le promoteur du SAPELAN, Irénée Tiendrebéogo. Il s’agira, selon lui, de mener également des réflexions sur les voies et moyens de promotion et de diffusion des productions en langues locales. Au cours des quarante-huit heures, a-t-il souligné, une série de conférences-débats sur le thème, des expositions des productions de l’alphabétisation, des publications en langues nationales, de l’animation et une visite des stands seront les principaux axes de la manifestation. Le comité d’organisation du SAPELAN 2017 avait à ses côtés la linguiste Madeleine Ky. Elle a salué, pour sa part, le «courage» de l’association Teel-ba et le journal Raamdé pour cette initiative. En effet, à l’entendre, les promoteurs des langues nationales sont généralement perçus comme des «parias». Dans le même ordre d’idées, Mme Ky a déploré le dénigrement des langues locales par certains «intellectuels». Pour elle, aucun peuple ne s’est développé en se servant uniquement de la langue d’autrui. C’est pourquoi elle a souhaité que le SAPELAN joue pleinement son rôle de promotion desdites langues qui constituent «notre» identité culturelle. Qu’est-ce qui a justifié le choix du thème de ce salon ? D’où est venue l’idée de la création du journal Raamdé ? A la première préoccupation,  M. Tiendrebéogo a expliqué que le but est de mettre en lumière auprès des décideurs le rôle joué par les langues nationales dans le développement d’un pays. Quant à la seconde question, il a argué du besoin croissant des alphabétisés de lire et de s’informer, dans un contexte marqué par une rareté de supports papiers en langues nationales.

Aubin W.NANA


9
Partager sur Facebook

> Recherche





>SOURIRE DU JOUR




>IMAGE DE LA CITE









> Inscrivez-vous à la Newsletter

Newsletter

> Conseil des ministres


Voir tous les comptes rendus