Suivez-nous                                                                                                   Contactez-nous  +22625312289
Cinéma : Le film Thom du réalisateur burkinabè Tasséré Tahirou Ouédraogo a été sacré meilleur film de fiction long métrage à Toukountchi festival de cinéma du Niger./Burkina: Mariam Diallo/Zoromé, ex-gouverneur du Centre Nord, a été inhumée ce dimanche 10 décembre au cimetière municipal de Bobo-Dioulasso./Emmanuel Macron : « La France n'investira plus uniquement pour faire des opérations de gouvernement à gouvernement qui n'auraient aucune retombée sur la population locale ».
Flash info :

Dédougou : Ses 35 enfants lui font bénéficier de la clémence du Tribunal

20/07/2017
21:03

H.N.D., un célibataire de 44 ans et père de 35 enfants, comparaissait devant le Tribunal de grande instance de Dédougou, le lundi 17 juillet 2017, pour répondre des faits d’escroquerie sur la personne de F.Y. Des faits que ce père de 35 enfants a tout de suite reconnu à la barre. 
En effet, après avoir vendu son terrain non loti à F.Y. à 230 000 F CFA, H.N.D., revient 3 ans après revendre le même terrain à une autre personne. Appelé à s’expliquer sur les faits, le prévenu a reconnu avoir revendu le terrain litigieux à une autre personne, mais avec l’autorisation de F.Y., le premier acquéreur « qui n’en voulait plus ». Mais il était convenu que H.N.D., après la vente du terrain, devait rembourser à F.Y. le prix auquel celui-ci avait acheté le terrain, c’est-à-dire les 230 000 F. 
Mais après avoir vendu le terrain à 290 000 F CFA au nouvel acquéreur, H.N.D. n’a pas tenu parole. Ce qui lui a valu sa comparution devant les autorités judiciaires. Pour sa défense, F.Y. a indiqué plutôt que c’est après avoir constaté qu’une tierce personne avait construit sur son terrain, qu’il s’est résigné à réclamer son argent, étant donné que toutes les tentatives pour s’approprier son lopin de terre se sont avérées infructueuses. 
Le procureur du Faso, dans sa réquisition, a demandé au Tribunal de requalifier les faits d’escroquerie en faits d’abus de confiance, et de reconnaitre H.N.D. coupable. 
Pour la peine, le parquet a demandé la clémence du Tribunal pour une sanction de 12 mois de prison assortis de sursis, afin de permettre à l’accusé de pouvoir s’occuper de ses 35 enfants. 
Une réquisition qui sera suivie par la Cour, car H.N.D. a été reconnu coupable des faits d’abus de confiance en lieu et place d’escroquerie. Il a été condamné à une peine d’emprisonnement de 12 mois, et à une amende de 150 000 F CFA, le tout assorti de sursis.

Les Echos de l'Ouest


1 957
Partager sur Facebook

> Recherche





>SOURIRE DU JOUR




>IMAGE DE LA CITE






> Edito

 



> Inscrivez-vous à la Newsletter

Newsletter

> Conseil des ministres


Voir tous les comptes rendus