Suivez-nous                                                                                                   Contactez-nous  +22625312289
Lutte contre le terrorisme: Une marche silencieuse du rond-point des Nations Unies au cafe Istanbul le samedi 19 août, à 9 heures.//Attaque café Istanbul: Le président Alpha Condé est annoncé ce jeudi 17 août  à Ouagadougou//Le président du Faso décrété un deuil national de 72 heures à compter de ce lundi//Bilan de l'attentat 18 morts, 2 assaillants tués,  22 blessés ( Procureur du Faso).//« Je condamne avec la plus grande énergie l’attentat ignoble qui a endeuillé Ouagadougou dans la nuit de dimanche à lundi » (Président du Faso) //«J’adresse mes condoléances aux familles des victimes et souhaite un prompt rétablissement aux blessés », (Président du Faso)//Attentat à Ouagadougou : le Gouvernement a mis en place un dispositif de prise en charge gratuite des victimes. (Ministère de la Santé).
Flash info :

Côte d'Ivoire: naissance d'un nouveau mouvement des partisans de Guillaume Soro

10/08/2017
15:07

Des partisans de Guillaume Soro, homme-clé de la scène politique ivoirienne et probable candidat à la prochaine présidentielle, ont annoncé jeudi la naissance d'un nouveau mouvement, l'Amicale des Forces Nouvelles (AFN).

Les Forces Nouvelles sont l'ancienne rébellion menée par Guillaume Soro, aujourd'hui président de l'Assemblée nationale, lors de la décennie de crise qui a déchiré la Côte d'Ivoire entre 2002 et 2011.

Ancien Premier ministre (2007-2012), Guillaume Soro ne dispose pas d'un parti politique. Il est membre du Rassemblement des Républicains (RDR), le parti du président Alassane Ouattara.

Le secrétaire général de cette nouvelle Amicale des Forces Nouvelles, Félicien Sekongo, a récusé toute ambition de transformer l'AFN en parti politique, lors de la conférence de presse annonçant sa naissance à Abidjan.

"La naissance de l'AFN n'est pas liée à 2020", année de la prochaine élection présidentielle, a déclaré M. Sekongo, qui était un porte-parole politique des Forces Nouvelles en 2009-2010.

Il s'agit de donner "un nouvel élan", a-t-il assuré, évoquant notamment l'indispensable "processus de réconciliation" pour la Côte d'Ivoire, alors que le pays ne s'est pas vraiment remis de la longue crise politico-militaire qui l'a secoué.

Toutefois, interrogé sur l'éventualité d'une candidature de Guillaume Soro à la présidentielle, il a répondu que ce dernier "répondra présent si le peuple l'appelle".





174
Partager sur Facebook

> Recherche




>SOURIRE DU JOUR



>IMAGE DE LA CITE






> Edito

 



> Inscrivez-vous à la Newsletter

Newsletter

> Conseil des ministres


Voir tous les comptes rendus