Suivez-nous                                                                                                   Contactez-nous  +22625312289
Cinéma : Le film Thom du réalisateur burkinabè Tasséré Tahirou Ouédraogo a été sacré meilleur film de fiction long métrage à Toukountchi festival de cinéma du Niger./Burkina: Mariam Diallo/Zoromé, ex-gouverneur du Centre Nord, a été inhumée ce dimanche 10 décembre au cimetière municipal de Bobo-Dioulasso./Emmanuel Macron : « La France n'investira plus uniquement pour faire des opérations de gouvernement à gouvernement qui n'auraient aucune retombée sur la population locale ».
Flash info :

Un camion sans frein tue un jeune homme à Bobo-Dioulasso

31/08/2017
20:03

Un camion transportant de casiers vides de boisson a mortellement fauché un jeune homme sur l’avenue du Gouverneur Louveau, le jeudi 31 août 2017 à Bobo-Dioulasso. 
Le camion sans frein, selon les témoignages, a quitté dans une cave vers  le quartier Sarfalo et roulait  à vive allure sur l’avenue du Gouverneur Louveau en direction du centre-ville. Dans sa chevauchée, il a heurté un conducteur de tricycle, avant de percuter mortellement le jeune sur sa moto KTM, qui tous deux remontaient en sens inverse. La scène a eu lieu à proximité du musée communal Sogossira Sanou, juste avant le pont du marigot Houet. 
Le camion fou a continué sa course folle pour finalement s’arrêter un peu devant la RTB2 Hauts-Bassins. Le conducteur du tricycle Zakaria Kamaté raconte : « J’ai quitté Diarradougou en partance pour Sarfalo. J’ai vu le camion qui roulait à grande vitesse. Il a cogné mon engin avant de tuer le jeune ». D’après un témoin, le conducteur d’environ 25 ans a été arrêté par la gendarmerie.
Une foule s'est amassée autour du lieu de l’accident pendant que les sapeurs-pompiers et les agents de la section accident de la police faisaient le constat. Parmi la foule, des connaissances de la victime ont eu du mal à contenir leurs larmes. Claire Da, gérant de gargote de soupe dit avoir vu la victime le matin. « Il est venu boire la soupe chez moi ce matin. Nous l’appelons Malo ». 
Une femme qui criait à vive voix s’est écroulée. Elle a été transportée par les sapeurs-pompiers. Selon un témoin, la dame en question est la grande sœur de la victime.

Rabalyan Paul OUEDRAOGO
Adama KONANE 
(Stagiaire)


5 372
Partager sur Facebook

> Recherche





>SOURIRE DU JOUR




>IMAGE DE LA CITE






> Edito

03/12/2017 19:50
26/11/2017 22:30
 

 



> Inscrivez-vous à la Newsletter

Newsletter

> Conseil des ministres


Voir tous les comptes rendus