Suivez-nous                                                                                                   Contactez-nous  +22625312289
Cinéma : Le film Thom du réalisateur burkinabè Tasséré Tahirou Ouédraogo a été sacré meilleur film de fiction long métrage à Toukountchi festival de cinéma du Niger./Burkina: Mariam Diallo/Zoromé, ex-gouverneur du Centre Nord, a été inhumée ce dimanche 10 décembre au cimetière municipal de Bobo-Dioulasso./Emmanuel Macron : « La France n'investira plus uniquement pour faire des opérations de gouvernement à gouvernement qui n'auraient aucune retombée sur la population locale ».
Flash info :

Journée de la contraception 2017: "La contraception est un droit, faisons-en une réalité"

26/09/2017
19:00

La célébration de la journée mondiale de la contraception le 26 septembre, m’offre l’agréable occasion de redire toute la détermination et l’engagement de l’Association Burkinabè pour le Bien-Être Familial (ABBEF) à œuvrer en faveur de l’accès universel des femmes et des filles  aux méthodes modernes de contraception.
Association pionnière dans le domaine de la contraception au Burkina Faso, l’ABBEF salue l’avènement de cette journée qui permet de :
-        Faire connaître les différents moyens de contraception de manière à limiter le nombre de grossesses non désirées ;
-        Rappeler les droits en matière de contraception et à permettre aux jeunes de vivre une sexualité d’adulte sans risque ;
 -        Guider les parents et les professionnels de santé afin d’aider les jeunes à s’exprimer sur le  sujet ;
-        Informer sur les risques des rapports sexuels non protégés vis-à-vis des infections sexuellement transmissibles (IST) dont le virus de l’immunodéficience humaine (VIH).  
Mieux, cette journée nous interpelle sur l’importance de la contraception au plan social, sanitaire et économique pour un pays aux ressources limitées comme le Burkina Faso en aidant à mieux planifier les actions de développement (dispensaires, écoles, maternités, usines, alimentation) par rapport à  l’accroissement de la population, en investissant dans un capital humain de qualité. 
La contraception moderne contribue également à réduire la mortalité maternelle et néonatale, à améliorer les conditions économiques des ménages. 
Elle est aussi une alternative à la déperdition scolaire, aux avortements dont les jeunes filles sont encore malheureusement victimes.
La baisse de la fécondité associée à de bons investissements en matière de santé, d'éducation (notamment celle des filles), à une bonne gouvernance et à de bonnes politiques économiques, peut permettre à notre pays de tirer profit du dividende démographique et d’amorcer une croissance économique inclusive et durable.
C’est pourquoi, l’ABBEF estime que cette journée mondiale de la contraception devrait avoir toute sa place dans l’agenda national à travers des actions fortes de promotion et d’offre de services gratuit de méthodes contraceptives aux femmes et jeunes filles qui en éprouvent le désir. 
Cette journée doit être l’occasion de donner le maximum d’informations aux populations sur les avantages de la contraception, d’engager le débat sur les stratégies les plus efficaces à mettre en œuvre pour assurer l’accès universel des femmes et des filles aux méthodes modernes de contraception. 
A cet égard, l’Etat, les partenaires techniques et financiers, les ONG et associations intervenants dans le domaine de la contraception doivent capitaliser les acquis positifs engrangés par les  semaines nationales de la planification familiale, en vue d’initier des activités fortes autour de cette journée dédiée à la contraception les années à venir. 
L’ABBEF continuera ses efforts pour accroître l’accès des femmes aux différentes méthodes contraceptives et jouera pleinement sa partition aux côtés de l’Etat et l’ensemble des intervenants du domaine pour une pleine réussite du plan national d’accélération de la planification familiale 2017-2020 à travers des stratégies innovantes. 
Nous restons par ailleurs convaincu, que l’accès à la contraception passe aussi par un engagement et un investissement plus accru de l’Etat afin d’arriver à court et moyen terme à une souveraineté contraceptive.Bonne célébration de la journée mondiale  de la contraception 2017
La contraception est un droit, faisons-en une réalité !

Zitibmi Albert YAMEOGO

Chevalier de l’Ordre NationalPrésident National


204
Partager sur Facebook

> Recherche





>SOURIRE DU JOUR




>IMAGE DE LA CITE






> Edito

03/12/2017 19:50
26/11/2017 22:30
 

 



> Inscrivez-vous à la Newsletter

Newsletter

> Conseil des ministres


Voir tous les comptes rendus