Suivez-nous                                                                                                   Contactez-nous  +22625312289
Cinéma : Le film Thom du réalisateur burkinabè Tasséré Tahirou Ouédraogo a été sacré meilleur film de fiction long métrage à Toukountchi festival de cinéma du Niger./Burkina: Mariam Diallo/Zoromé, ex-gouverneur du Centre Nord, a été inhumée ce dimanche 10 décembre au cimetière municipal de Bobo-Dioulasso./Emmanuel Macron : « La France n'investira plus uniquement pour faire des opérations de gouvernement à gouvernement qui n'auraient aucune retombée sur la population locale ».
Flash info :

Dossier Thomas Sankara : le Balai citoyen rassuré mais reste en veille

15/10/2017
19:41

Dans le cadre du XXXe anniversaire de l’assassinat de Thomas Sankara, Le Balai citoyen a organisé une marche à Ouagadougou, le dimanche 15 octobre 2017, pour remettre des mémorandums à l’ambassade de France et à la justice militaire.

La commémoration du XXXe anniversaire de l’assassinat de Thomas Sankara  a été marquée par plusieurs activités à Ouagadougou. Parmi elles, une marche conduite par Le Balai citoyen du Conseil de l’entente à la justice militaire en passant par l’ambassade de France. Les marcheurs comptaient en leur sein le président du comité international du mémorial Thomas-Sankara, le colonel-major à la retraite Bernard Sanou. A l’ambassade de France, ils ont remis un mémorandum demandant au pays du général de Gaulle de lever le secret défense dans le dossier Thomas Sankara. Un autre retraçant tout ce qui a été entrepris comme activités pour l’ouverture du procès a été remis au président de la Justice militaire, Sita Sangaré. Pour le colonel major Bernard Sanou, l’étape de la justice militaire avait pour but de remettre le document au patron de l’institution, mais aussi d’encourager les juges dans le travail qu’ils sont en train d’accomplir depuis quelques mois. Après avoir été briefé sur ce qui est fait, il a dit espérer que bientôt, le procès attendu depuis longtemps débutera. « Les juges nous ont rassurés que le dossier va bientôt sortir. Ils ont demandé que la population se rassure, car ils travaillent lentement mais sûrement. Nous leur donnons quelques semaines encore en espérant qu’en début 2018, la tenue du procès sera annoncée. Ça fait trente ans que nous luttons et le soleil est en train de se lever pour nous.», a-t-il confié. Il a appelé la population à rester mobilisée et à ne pas céder aux provocations car « quand on parle de Thomas Sankara, il y a des gens qui ne dorment pas ».
De son côté, Karim Sama alias Sams’ K le Jah, acteur du Balai citoyen,  a dit aussi son espoir quant à l’ouverture du procès Thomas Sankara. Il a cependant assuré que sa structure va continuer la pression afin que la justice comprenne que le peuple attend toujours. Evoquant la mobilisation qui n’était pas celle des grands jours, il a indiqué que l’essentiel n’est pas d’avoir du monde mais plutôt des gens convaincus. En outre, Sams’K le Jah a profité de l’occasion pour faire cas des menaces dont lui et certains de ses collaborateurs, tel Serge Bambara dit Smokey, font l’objet. « Nous sommes menacés, j’ai reçu des appels avec des numéros masqués. Il en est de même pour Smokey. Il ne faut pas attendre que l’irréparable survienne avant d’enclencher des mouvements. », a-t-il certifié. Mais, il a noté que ces menaces ne peuvent pas les ramollir et que la lutte va se poursuivre. Que pense-t-il du secret défense évoqué par la France dans le dossier Sankara ? « Pour ce qui est de la levée du secret défense, nous espérons que Emmanuel Macron fera mieux que François Hollande. », a-t-il répondu. Et selon ses dires, le Balai citoyen réserve un accueil chaleureux au président français à Ouagadougou en novembre prochain. «Il parait que François Compaoré est en France et nous souhaitons qu’Emmanuel Macron le ramène afin qu’il occupe la place que Djibrill Bassolé a libérée en prison. », a-t-il
ironisé.
 
Daniel ZONGO
danielzongo62@yahoo.fr
 




83
Partager sur Facebook

> Recherche





>SOURIRE DU JOUR




>IMAGE DE LA CITE






> Edito

03/12/2017 19:50
26/11/2017 22:30
 

 



> Inscrivez-vous à la Newsletter

Newsletter

> Conseil des ministres


Voir tous les comptes rendus