Suivez-nous                                                                                                   Contactez-nous  +22625312289
Cinéma : Le film Thom du réalisateur burkinabè Tasséré Tahirou Ouédraogo a été sacré meilleur film de fiction long métrage à Toukountchi festival de cinéma du Niger./Burkina: Mariam Diallo/Zoromé, ex-gouverneur du Centre Nord, a été inhumée ce dimanche 10 décembre au cimetière municipal de Bobo-Dioulasso./Emmanuel Macron : « La France n'investira plus uniquement pour faire des opérations de gouvernement à gouvernement qui n'auraient aucune retombée sur la population locale ».
Flash info :

Forum national sur la sécurité : La région du Centre affûte ses armes

18/10/2017
22:23

En prélude au Forum national sur la sécurité, le gouvernorat de la région du Centre organise, les 18 et 19 octobre 2017 à Ouagadougou, un forum régional. Cette rencontre qui regroupe les forces vives de la région permettra de faire un diagnostic de  la situation sécuritaire et proposer des solutions pour y faire face.


Le Forum national sur la sécurité se tiendra, du 24 au 26 octobre prochain, à Ouagadougou. Pour rendre le processus pleinement participatif et prendre en compte les préoccupations sécuritaires des populations à la base, des fora régionaux sont initiés. A cet effet, le gouvernorat de la région du Centre a réuni ses forces vives les 18 et 19 octobre 2017 à Ouagadougou autour du thème : «Garantir la paix et la sécurité pour un développement durable du Burkina Faso : la nécessité d’une réforme du secteur de la sécurité». Pour le gouverneur de la région, Sibiri de Issa Ouédraogo, qui préside les travaux, l’objectif d’une telle initiative est de cerner, à travers un diagnostic, les perceptions des populations sur l’offre de sécurité du pays et de recueillir des propositions de solutions pour mieux faire face aux défis sécuritaires sur le plan national. Pour atteindre cet objectif, a-t-il dit, il faudrait susciter une large consultation des populations sur les problématiques de la sécurité puis déterminer les défis et les besoins de sécurité spécifiques à chaque région. Cela est d’autant plus important, a ajouté le gouverneur du Centre, que la sécurité est l’un des principaux supports sur laquelle une nation pose son socle afin d’organiser son développement socioéconomique. A l’entendre, l’ampleur des problèmes sécuritaires que vit le Burkina Faso ces derniers moments convainc plus d’un que la question n’est pas seulement l’apanage des Forces de défense et de sécurité et que par conséquent, il faut impliquer la population dans la recherche de solutions. «Comment rester indifférent ou encore daigner se résigner quand on sait qu’à cette nébuleuse terroriste, il faille adjoindre les conflits intercommunautaires et sociaux, l’incivisme, l’intolérance, la recrudescence des attaques à main armée et la criminalité urbaine» ? s’est interrogé Sibiri de Issa Ouédraogo. De ce fait, le forum régional a regroupé l’administration civile et militaire, les partis politiques, les autorités coutumières et religieuses, la société civile et bien d’autres institutions de la République.


Rachid OUEDRAOGO 






87
Partager sur Facebook

> Recherche





>SOURIRE DU JOUR




>IMAGE DE LA CITE






> Edito

03/12/2017 19:50
26/11/2017 22:30
 

 



> Inscrivez-vous à la Newsletter

Newsletter

> Conseil des ministres


Voir tous les comptes rendus