Suivez-nous                                                                                                   Contactez-nous  +22625312289
Cinéma : Le film Thom du réalisateur burkinabè Tasséré Tahirou Ouédraogo a été sacré meilleur film de fiction long métrage à Toukountchi festival de cinéma du Niger./Burkina: Mariam Diallo/Zoromé, ex-gouverneur du Centre Nord, a été inhumée ce dimanche 10 décembre au cimetière municipal de Bobo-Dioulasso./Emmanuel Macron : « La France n'investira plus uniquement pour faire des opérations de gouvernement à gouvernement qui n'auraient aucune retombée sur la population locale ».
Flash info :

Ça commence à bien faire

25/10/2017
21:22

Ça commence à bien faire

Le 19 octobre 2017, le syndicat Union police nationale (UNAPOL) a animé une conférence de presse pour, dit-il, tenir l’opinion publique à témoin de la non- satisfaction de la plateforme revendicative en six points qu’il a soumise au gouvernement. Quelques jours après cette sortie médiatique,   l’UNAPOL semble avoir mis à exécution les moyens d’actions « légaux » qu’il avait prévu de se donner si l’autorité ne prête pas une oreille attentive aux problèmes posés. En effet, en plein forum national consacré justement à la recherche de solutions holistiques aux défis sécuritaires, certains services de la police ont connu des perturbations. Au moment où le Burkina Faso a besoin de toutes ses forces réunies face à la menace terroriste devenue quotidienne, il faut dire que ces mouvements d’humeurs récurrents et intempestifs au sein des forces de sécurité intérieures,  commencent à bien faire. Sérieusement !  Car la sécurité à
l’image de l’argent, pour reprendre le mot du confrère, n’aime pas trop le bruit.  Bien entendu, « tout Burkinabè doué d’intelligence » comme le dit l’UNAPOL, se rendra à l’évidence que toutes les revendications du syndicat sont légitimes. Se battre pour obtenir de meilleures conditions de formation, de  vie et de travail, relève du prérequis car, ce sont, en définitive, les populations burkinabè qui dormiraient paisiblement et mèneraient leurs activités économiques dans la tranquillité. Se battre pour obtenir la prise effective d’un décret d’application de la loi relative aux pupilles de la nation et sa mise en œuvre au profit du corps de la police n’est qu’une exigence à une échelle humaine et sociale de bon sens. L’examen de ces préoccupations pourrait permettre à tous les éléments déployés au front, de se concentrer sur l’essentiel.  On se rappelle d’ailleurs que c’est en partie du fait de l’action de l’UNAPOL que la nébuleuse qui entourait les services payés a fait l’objet d’une enquête, même si la suite réservée aux investigations est loin de satisfaire tout le monde. Dans le fond des revendications, il n’y a pas grand-chose à dire. C’est surtout dans la  forme qu’il peut y avoir à redire. Chaque sortie de presse est une occasion de révélations gênantes, de notre point de vue, au désavantage de l’institution Police qui fait face, avec les autres forces républicaines, à un ennemi sans visage réel à l’affût du moindre indice. Les informations relatives aux armes qui s’enraillent au premier coup,  aux scènes de ménages flics-gendarmes, au sein de la garde présidentielle, aux dotations de tenues… constituent une situation très peu enviable  que beaucoup de compatriotes ne savent pas. Et même que porter cette réalité  à leur connaissance peut contribuer à accroître la pression sur les décideurs. Cependant, ces informations, si elles ne sont pas manipulées avec précautions,  peuvent en dire long sur le moral de la troupe et de ses équipements, de sorte que l’ennemi n’a même plus besoin d’infiltrer quoi que ce soit pour avoir des informations à caractère stratégique afin de frapper là où ça fait vraiment mal. Il lui suffirait pour cela d’attendre la prochaine sortie de l’UNAPOL pour se faire une bonne idée des forces en présence.   Au syndicat donc de comprendre qu’il peut faire l’économie des sorties fracassantes là où un lobbying opportun et ciblé auprès de qui de droit, suffirait à faire bouger les lignes.  

Mahamadi TIEGNA
mahamaditiegna@yahoo.fr 





212
Partager sur Facebook

> Recherche





>SOURIRE DU JOUR




>IMAGE DE LA CITE






> Edito

03/12/2017 19:50
26/11/2017 22:30
 

 



> Inscrivez-vous à la Newsletter

Newsletter

> Conseil des ministres


Voir tous les comptes rendus