Suivez-nous                                                                                                   Contactez-nous  +22625312289
Cinéma : Le film Thom du réalisateur burkinabè Tasséré Tahirou Ouédraogo a été sacré meilleur film de fiction long métrage à Toukountchi festival de cinéma du Niger./Burkina: Mariam Diallo/Zoromé, ex-gouverneur du Centre Nord, a été inhumée ce dimanche 10 décembre au cimetière municipal de Bobo-Dioulasso./Emmanuel Macron : « La France n'investira plus uniquement pour faire des opérations de gouvernement à gouvernement qui n'auraient aucune retombée sur la population locale ».
Flash info :

Pour une génération sans SIDA au Burkina

26/10/2017
21:05

Le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a reçu en audience au palais de Kosyam, le jeudi 26 octobre 2017, le directeur exécutif du Programme commun des Nations unies sur le VIH / SIDA (ONUSIDA), Michel Sidibé.

Le programme commun des Nations unies sur le VIH/SIDA (ONUSIDA) veut voir le Président du Faso, Roch  Marc Christian Kaboré et son épouse, Sita Kaboré, s’engager pour une génération sans SIDA au Burkina Faso. Cette volonté émane du directeur exécutif de l’organisation onusienne, Michel Sidibé, reçu en audience le 26 octobre au palais de Kosyam, par le chef de l’Etat. M. Sidibé  dit tenir cet espoir par le fait que le Burkina Faso a fait d’énormes progrès en matière de lutte contre le SIDA. « Il y a une baisse des nouvelles infections et de la mortalité. Mais particulièrement, nous pensons que le Burkina Faso peut éliminer la transmission du virus de la mère à l’enfant,», a-t-il dit. Mieux, le patron de l’ONUSIDA a indiqué que  seulement 1000 cas d’enfants, soit moins de 3 enfants par jour sont nés avec le SIDA en 2016. C’est pour toutes ces raisons qu’il a sollicité du chef de l’Etat et  de son épouse, un engagement plus accru dans la lutte contre le fléau. Michel Sidibé a confié que  le Président du Faso l’a rassuré de son engagement en dépit d’une situation sécuritaire  difficile dans la sous-région et fera tout pour que cette élimination de la mère à l’enfant soit une réalité. Il a précisé, du reste, que c’est ce plan d’élimination de la transmission qui sera lancé ce 26 octobre 2017 avec l’engagement personnel du Président du Faso. Il a, par ailleurs, remercié le Président Roch Marc Christian Kaboré pour son leadership et  sa vision pour une plus grande justice sociale et une meilleure redistribution des opportunités pour les plus pauvres.


Anselme KAMBIRE


87
Partager sur Facebook

> Recherche





>SOURIRE DU JOUR




>IMAGE DE LA CITE






> Edito

 



> Inscrivez-vous à la Newsletter

Newsletter

> Conseil des ministres


Voir tous les comptes rendus