Suivez-nous                                                                                                   Contactez-nous  +22625312289
Cinéma : Le film Thom du réalisateur burkinabè Tasséré Tahirou Ouédraogo a été sacré meilleur film de fiction long métrage à Toukountchi festival de cinéma du Niger./Burkina: Mariam Diallo/Zoromé, ex-gouverneur du Centre Nord, a été inhumée ce dimanche 10 décembre au cimetière municipal de Bobo-Dioulasso./Emmanuel Macron : « La France n'investira plus uniquement pour faire des opérations de gouvernement à gouvernement qui n'auraient aucune retombée sur la population locale ».
Flash info :

Affaire Norbert Zongo : François Compaoré interpellé à Paris

29/10/2017
18:07

La nouvelle de l’interpellation, à Paris en France, de François Compaoré, frère cadet de l’ex-président du Faso Blaise Compaoré, est tombée, hier dimanche 29 octobre, comme un baume au cœur de tous ceux qui demandent à cor et à cri justice pour Norbert Zongo.
Très vite, ce qui semblait être une énième rumeur sur les réseaux sociaux, a été confirmé par des sources concordantes, dont la procureure du Faso près le Tribunal de grande instance de Ouagadougou. Celle-ci a indiqué que les autorités judiciaires burkinabè sont en attente d’une éventuelle extradition de celui-là même qui, il y a quelques semaines seulement, déclarait fièrement dans un journal pouvoir aller et venir sans être inquiété.
De nos informations, c’est justement de son retour de la Côte d’Ivoire, où il se rend régulièrement aux côtés de son aîné Blaise Compaoré qui s’y est réfugié depuis la perte du pouvoir, que François Compaoré a été arrêté par la police française, à l’aéroport de Paris-Charles-de Gaulle. « A bord du vol Air France AF703 », ont précisé nos confrères de Jeune Afrique. Ainsi donc, l’on peut dire que le mandat d’arrêt international délivré à son encontre pour « incitation à l’assassinat », le 13 décembre 1998, du journaliste Norbert Zongo et de ses trois compagnons, n’était pas une vue de l’esprit, comme l’interpellé avait voulu faire croire lors de sa sortie médiatique en début octobre dernier. « Le mandat d’arrêt a été notifié à mon client à son arrivée à Paris, son avocat. Nous attendons maintenant la décision du juge pour savoir si ce mandat sera exécuté », a expliqué son avocat, Me Pierre-Olivier Sur, cité par Jeune Afrique. Nous suivrons pour vous la suite de cette affaire…

La Rédaction



27
Partager sur Facebook

> Recherche





>SOURIRE DU JOUR




>IMAGE DE LA CITE






> Edito

03/12/2017 19:50
26/11/2017 22:30
 

 



> Inscrivez-vous à la Newsletter

Newsletter

> Conseil des ministres


Voir tous les comptes rendus