Suivez-nous                                                                                                   Contactez-nous  +22625312289
Cinéma : Le film Thom du réalisateur burkinabè Tasséré Tahirou Ouédraogo a été sacré meilleur film de fiction long métrage à Toukountchi festival de cinéma du Niger./Burkina: Mariam Diallo/Zoromé, ex-gouverneur du Centre Nord, a été inhumée ce dimanche 10 décembre au cimetière municipal de Bobo-Dioulasso./Emmanuel Macron : « La France n'investira plus uniquement pour faire des opérations de gouvernement à gouvernement qui n'auraient aucune retombée sur la population locale ».
Flash info :

Politique nationale : L’ADF-RDA signe son retour

02/11/2017
00:00

L’Alliance pour la démocratie et la fédération-Rassemblement démocratique africain (ADF-RDA) a effectué sa rentrée politique 2017, à Ouagadougou, le samedi 28 octobre. La cérémonie était placée sous le thème : «Consolidation de l’Etat de droit, réconciliation, paix et sécurité».

Les militants et sympathisants de l’Alliance pour la démocratie et la fédération-Rassemblement démocratique africain (ADF-RDA) des 45 provinces du Burkina Faso ont convergé vers Ouagadougou le samedi 28 octobre 2017. L’«important» évènement qui les réunissait était la rentrée politique du parti pour l’année en cours. Selon le président de l’ADF-RDA, Gilbert Noël Ouédraogo, le thème  de la cérémonie : «Consolidation de l’Etat de droit, réconciliation, paix et sécurité» est plein de sens au vu de la situation politique du Burkina Faso depuis l’insurrection populaire de fin octobre 2014. En effet, pour lui, étant donné que l’Etat de droit repose, entre autres, sur l’indépendance de la justice, la liberté de la presse, d’expression et de manifestation, les Burkinabè doivent retourner  aux valeurs de la république et de la culture en leurs aspects d’intégrité et de rassemblement. «Pour ce faire, je voudrais inviter les politiques à avoir des rapports de respect vis-à-vis de la justice et non à vouloir créer des situations de domination, de manipulation ou d’assujettissement de l’institution, car c’est de là que viennent et viendront nos problèmes», a martelé Me Gilbert Ouédraogo. Parlant de la réconciliation nationale, il a fait savoir que pour l’ADF-RDA, il ne s’agit point d’enjamber des cadavres ni de faire l’économie de la vérité et de la justice. A son entendement, a-t-il relevé, la réconciliation a pour objectif d’identifier tous les points de conflits majeurs qui minent le vouloir vivre-ensemble des Burkinabè, de les traiter en profondeur et de les solder afin d’éviter à la jeune génération de faire les frais des querelles de ses aînés. Le patron de l’ADF-RDA, évoquant le volet sécuritaire, a dit sa préoccupation face aux attaques terroristes perpétrées majoritairement dans la partie nord du pays. «Il faut se ressaisir, car il y a un risque sérieux de dire adieu au Nord et de voir la carte du Burkina se modifier à jamais», s’est-t-il inquiété. Et pour mettre hors d’état de nuire, «ceux qui sèment la mort et la désolation», il propose que les soldats soient bien formés, bien équipés, galvanisés et bien renseignés et que les autorités nationales œuvrent pour un développement inclusif de toutes les régions.
Par ailleurs, Gilbert Noël Ouédraogo a reconnu la part de responsabilité de son parti dans la survenue de l’insurrection populaire de 2014. Et d’expliquer : «Nous avons pris une position que nous croyions bonne mais qui malheureusement s’est révélée à contre-courant des aspirations profondes de notre jeunesse…C’est pourquoi nous n’avons pas hésité un seul instant à demander pardon pour cette erreur que nous avons commise».  Cette rentrée politique est donc pour lui une relance du parti sur de nouvelles bases après la «traversée du désert». De ce fait, il a fait savoir que l’ADF est bien de retour et qu’il faut compter désormais avec cette force sur l’échiquier politique national.

Daniel ZONGO



13
Partager sur Facebook

> Recherche





>SOURIRE DU JOUR




>IMAGE DE LA CITE






> Edito

03/12/2017 19:50
26/11/2017 22:30
 

 



> Inscrivez-vous à la Newsletter

Newsletter

> Conseil des ministres


Voir tous les comptes rendus