Suivez-nous                                                                                                   Contactez-nous  +22625312289
Cinéma : Le film Thom du réalisateur burkinabè Tasséré Tahirou Ouédraogo a été sacré meilleur film de fiction long métrage à Toukountchi festival de cinéma du Niger./Burkina: Mariam Diallo/Zoromé, ex-gouverneur du Centre Nord, a été inhumée ce dimanche 10 décembre au cimetière municipal de Bobo-Dioulasso./Emmanuel Macron : « La France n'investira plus uniquement pour faire des opérations de gouvernement à gouvernement qui n'auraient aucune retombée sur la population locale ».
Flash info :

HCRUN: Le nouveau commissaire, Léandre Bassolé prête serment

05/11/2017
23:37

Le nouveau commissaire du Haut conseil pour la réconciliation et l’unité nationale (HCRUN), Léandre Bassolé, a prêté serment, le vendredi 3 novembre 2017 à Ouagadougou, devant les personnalités d’institutions et des autorités politiques.

Après sa nomination,le 27 septembre 2017 en Conseil des ministres, comme commissaire du Haut conseil pour la réconciliation et l’unité nationale (HCRUN),Léandre Bassolé a été officiellement installé dans ses fonctions, le vendredi 3 novembre 2017 à Ouagadougou, par le Conseil constitutionnel. Il s’est prêté au traditionnel cérémonial de prestation de serment devant les personnalités des juridictions et autorités politiques dont le Haut représentant du chef de l’Etat, Chériff Sy, le Médiateur du Faso, Saran Sérémé et quelques membres du Parlement notamment, Me Bénéwendé Sankara. Comme le lui a recommandé le président du Conseil constitutionnel, Kassoum Kambou, qui a dirigé la cérémonie, M. Bassolé, levant la main droite, a prononcé la formule du serment : «Je jure solennellement de bien et fidèlement remplir mes fonctions de membre du Haut conseil pour la réconciliation et l’unité nationale, en toute indépendance et impartialité, de façon digne et loyale et de garder le secret des délibérations». Ainsi, Léandre Bassolé a pour mission d’amener les Burkinabè à une réconciliation et à l’unité nationale. 
Le président du Conseil constitutionnel, Kassoum Kambou, a félicité le nouveau commissaire et l’a encouragé au vu de la lourde responsabilité que portent les membres du HCRUN. «C’est un sentiment d’humilité au regard du poids de la mission. La délicatesse et les objectifs que vise cette mission ne peuvent que m’amener à être simplement humble», a souligné Léandre Bassolé. Le tout nouveau commissaire du HCRUN compte s’inspirer de l’expérience de ses collaborateurs afin d’apporter sa contribution à la réconciliation et à l’unité nationale. «Je pense qu’il y a des lignes directrices qui ont été tracées par la mission du HCRUN. Et je dois m’inspirer de l’expérience de mes collègues afin de voir ce que je pourrai apporter comme contribution de telle sorte que la réconciliation soit plus tard un souvenir», a-t-il souhaité.


 Emil SEGDA
Segda9emil@gmail.com




134
Partager sur Facebook

> Recherche





>SOURIRE DU JOUR




>IMAGE DE LA CITE






> Edito

 



> Inscrivez-vous à la Newsletter

Newsletter

> Conseil des ministres


Voir tous les comptes rendus