Suivez-nous                                                                                                   Contactez-nous  +22625312289
Cinéma : Le film Thom du réalisateur burkinabè Tasséré Tahirou Ouédraogo a été sacré meilleur film de fiction long métrage à Toukountchi festival de cinéma du Niger./Burkina: Mariam Diallo/Zoromé, ex-gouverneur du Centre Nord, a été inhumée ce dimanche 10 décembre au cimetière municipal de Bobo-Dioulasso./Emmanuel Macron : « La France n'investira plus uniquement pour faire des opérations de gouvernement à gouvernement qui n'auraient aucune retombée sur la population locale ».
Flash info :

71e session de l’UPA: La présidente du Sénat du Zimbabwe à Ouagadougou

06/11/2017
18:15

La présidente du Sénat du Zimbabwe, Mme Hon Edna Madzonwe, est arrivée,  le lundi 6 novembre 2017 à Ouagadougou,  pour prendre part à la 71e session du comité exécutif de l’Union parlementaire africaine (UPA) et  à la 40e conférence de la même organisation qui se tiennent du  6 au 11 novembre.

Le Zimbabwe sera représenté à la  71e session du comité exécutif de l’Union parlementaire africaine (UPA) et  à la 40e conférence de la même organisation  qui se tiennent au Burkina Faso,  par sa présidente du Sénat, Hon Edna Madzonwe.  Elle est arrivée hier 6 novembre 2017 à  Ouagadougou.  Accueillie à sa descente d’avion, à l’aéroport international de Ouagadougou par le 2e  et le 4e vice-président de l’Assemblée nationale, Charles Lona Ouattara et Ousséni Tamboura, Mme Madzonwe a indiqué être venue  prendre part  à la  71e session et à la 50e conférence de l’UPA pour discuter des relations interparlementaires. Selon la sénatrice zimbabwéenne, la rencontre de Ouagadougou offre une opportunité aux participants venus d’horizons divers de se partager des expériences en vue d’avoir une « Afrique harmonieuse ». Elle a également fait remarquer  que ces réunions de la capitale burkinabè visent  à amener les populations à travailler ensemble pour minimiser les conflits dans leurs pays respectifs. Hon Edna Madzonwe a,  en outre,  soutenu que ces échanges vont renforcer l’Union parlementaire africaine afin d’avoir une organisation plus forte. Les parlementaires africains vont réfléchir à « La contribution des parlements nationaux à la préservation de la souveraineté nationale et au renforcement de la paix et de la sécurité en Afrique ».

Anselme KAMBIRE



10
Partager sur Facebook

> Recherche





>SOURIRE DU JOUR




>IMAGE DE LA CITE






> Edito

 



> Inscrivez-vous à la Newsletter

Newsletter

> Conseil des ministres


Voir tous les comptes rendus