Suivez-nous                                                                                                   Contactez-nous  +22625312289
Cinéma : Le film Thom du réalisateur burkinabè Tasséré Tahirou Ouédraogo a été sacré meilleur film de fiction long métrage à Toukountchi festival de cinéma du Niger./Burkina: Mariam Diallo/Zoromé, ex-gouverneur du Centre Nord, a été inhumée ce dimanche 10 décembre au cimetière municipal de Bobo-Dioulasso./Emmanuel Macron : « La France n'investira plus uniquement pour faire des opérations de gouvernement à gouvernement qui n'auraient aucune retombée sur la population locale ».
Flash info :

Coopération: Le FMI veut soutenir de nouveaux plans du gouvernement

06/11/2017
19:05

Le Premier ministre, Paul Kaba Thiéba, s’est entretenu, le lundi 6 novembre 2017 à Ouagadougou, avec  le chef de division adjoint du département Afrique du Fonds monétaire international (FMI), Dalia Hakura, autour des politiques macroéconomiques du Burkina Faso.

La coopération entre le Fonds monétaire international (FMI) et  le Burkina Faso  a de beaux  jours. L’institution devra poursuivre son soutien  à la mise en œuvre des politiques macroéconomiques burkinabè, à en croire le chef de division adjoint du département  Afrique  de l’institution,  Dalia Hakura.  En séjour à Ouagadougou, celle-ci  en a donné l’assurance, le lundi 6 novembre 2017, à l’issue d’une rencontre « très utile » et « informative » avec  le Premier ministre, Paul Kaba Thiéba.  « Le FMI a soutenu la mise en œuvre des politiques macroéconomiques et structurelles au Burkina Faso durant les quatre dernières années. Ce programme arrivé à terme en juillet 2017, s’est très bien passé. Nous discutons des nouvelles politiques et plans du gouvernement  pour 2018 et le moyen terme »,  a indiqué Mme Hakura.    Pour elle,  l’objectif  est de faire en sorte que les plans de développement  préservent la stabilité macroéconomique et stimulent une croissance soutenable et inclusive à long terme. « Je me réjouis de poursuivre les échanges avec les membres du gouvernement  pendant ma visite », a-t-elle lâché.   Le FMI  et le « pays des Hommes intègres »  entretiennent une étroite et vieille relation de partenariat.  L’institution  aide  le Burkina Faso à asseoir une croissance plus forte et durable, et à combattre la pauvreté, à travers le financement de divers projets et programmes.   

Kader Patrick KARANTAO



48
Partager sur Facebook

> Recherche





>SOURIRE DU JOUR




>IMAGE DE LA CITE






> Edito

03/12/2017 19:50
26/11/2017 22:30
 

 



> Inscrivez-vous à la Newsletter

Newsletter

> Conseil des ministres


Voir tous les comptes rendus