Suivez-nous                                                                                                   Contactez-nous  +22625312289
Cinéma : Le film Thom du réalisateur burkinabè Tasséré Tahirou Ouédraogo a été sacré meilleur film de fiction long métrage à Toukountchi festival de cinéma du Niger./Burkina: Mariam Diallo/Zoromé, ex-gouverneur du Centre Nord, a été inhumée ce dimanche 10 décembre au cimetière municipal de Bobo-Dioulasso./Emmanuel Macron : « La France n'investira plus uniquement pour faire des opérations de gouvernement à gouvernement qui n'auraient aucune retombée sur la population locale ».
Flash info :

UPA : Le comité exécutif déroule son agenda au président du Faso

08/11/2017
22:30

Le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, s’est successivement entretenu avec une délégation de l’Union parlementaire africaine (UPA) et le directeur des opérations de la Banque mondiale pour le Burkina Faso, le Bénin,la Côte d’Ivoire et le Togo, Pierre Laporte, le mardi 8 novembre 2017, à Ouagadougou.

Présents à Ouagadougou dans le cadre de leur 71e session du comité exécutif et de la 40e conférence, les députés- membres de l’Union parlementaire africaine (UPA), accompagné du président de l’Assemblée nationale, Alassane Bala Sakandé, ont rendu une visite de courtoisie au Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, dans l’après-midi du mardi 8 novembre 2017, à Ouagadougou. «Nous avons rendu compte au chef de l’Etat, des travaux de la 71e session du comité exécutif qui ont débuté le 6 novembre et qui ont pris fin le mardi 8 novembre 2017. Nous avons abordé également l’agenda de la 40e conférence qui débute ce mercredi», a déclaré le président du comité exécutif de l’UPA, chef de l’hémicycle bissau-guinéen, Cipriano Cassama, au sortir de l’audience. Pour M. Cassama, au cours des travaux de la 40e conférence, les questions inhérentes à l’intégration des peuples, à la coopération institutionnelle parlementaire entre les représentations nationales africaines et à la lutte contre la sécheresse seront largement débattues. Au total, ce sont dix points qui sont à l’ordre du jour de cette 40e conférence. «En tant que représentants des peuples, nous connaissons les différents problèmes auxquels sont confrontées nos populations. De ce fait, nous allons plaider auprès des gouvernements pour que des initiatives soient prises pour augmenter les revenus des ménages et que les préoccupations des populations soient au centre de leurs décisions », a relevé le président du comité exécutif de l’UPA. Il a indiqué que l’UPA est une institution qui œuvre à la protection de la souveraineté des pays africains, à la préservation de la paix et de la stabilité du continent. «L’UPA est une organisation importante qui intervient dans les actions en faveur du développement, la lutte contre la sécheresse et la pauvreté. Nous faisons en sorte que les décisions que nous prenons parviennent aux différents gouvernements afin qu’elles soient exécutées», a-t-il précisé.

 

«Le portefeuille de la Banque mondiale progresse bien»

 

A l’entendre, l’UPA est engagée dans une dynamique qui participe à faire reculer les limites de la pauvreté en Afrique. Cipriano Cassama a traduit la reconnaissance de tous les parlementaires africains présents à Ouagadougou, à l’endroit du président de l’Assemblée nationale, Alassane Bala Sakandé, et du président du Faso pour la qualité de l’accueil qui leur a été réservé depuis leur arrivée à Ouagadougou.

A la suite de la délégation de l’UPA, c’est le directeur des opérations de la Banque mondiale pour le Burkina Faso, le Bénin, la Côte d’Ivoire et le Togo, Pierre Laporte, qui a été reçu par Roch Marc Christian Kaboré. Les échanges entre les deux personnalités ont porté sur les défis de développement au Burkina Faso et sur l’état du portefeuille de la Banque mondiale. «Même si on peut noter des progrès importants que la Banque mondiale reconnaît, il y a de nombreux défis dans plusieurs secteurs, notamment les transports, le développement humain et l’énergie. C’est pourquoi la Banque mondiale est là pour appuyer ces efforts et féliciter le Président pour le bon travail que fait son équipe», a soutenu Pierre Laporte, à sa sortie d’entretien. Pour ce qui est du portefeuille que l’institution alloue au «pays des Hommes intègres», il a laissé entendre qu’il progresse bien. «Lors de la réunion du groupe consultatif à Paris l’année dernière, la Banque mondiale avait approuvé 400 millions de dollars pour des projets et l’appui budgétaire. Pour les prochains mois qui vont aller jusqu’à juin 2018, nous avons prévu d’approuver un montant d’environ 780 millions de dollars», a-t-il détaillé. Dans la perspective d’accompagner les défis de développement, M. Laporte a annoncé qu’il va participer au lancement des travaux de construction et de bitumage de la route Manga-Zabré dans la région du Centre-Sud, ce mercredi 9 novembre 2017.

 

Karim BADOLO




60
Partager sur Facebook

> Recherche





>SOURIRE DU JOUR




>IMAGE DE LA CITE






> Edito

03/12/2017 19:50
26/11/2017 22:30
 

 



> Inscrivez-vous à la Newsletter

Newsletter

> Conseil des ministres


Voir tous les comptes rendus