Suivez-nous                                                                                                   Contactez-nous  +22625312289
Médias : La 10 édition des universités africaines de la communication de Ouagadougou (UACO), se tient du 16 au 18 novembre 2017 sous le thème : «  Médias sociaux et formation des opinions en Afrique »//Football : Eliminatoires Coupe du monde, le Burkina bat le Cap-Vert (4-0)/Prix Norbert Zongo du journalisme d’investigation 2017 : le Nigérian Emmanuel Mayah remporte le Sebgo d’or //Prix de la meilleure Journaliste 2017 du Burkina : Habibata Wara, lauréate.//La région du Centre est la plus touchée par la dengue avec 2 553 cas suspects et 9 décès.
Flash info :

Hommage à feu Liermè Joachim Somé

10/11/2017
13:06

Les conseils municipaux de la commune de Grasse (France) et de Legmoin (Burkina Faso) ont rendu un hommage à feu Abbé Liermè Joachim Somé, le samedi 28 octobre 2017, dans la commune rurale de Legmoin dans la province du Noumbiel. Natif de Legmoin, le défunt prêtre a été à l’origine d’une charte d’amitié et de coopération entre les deux communes.
Le conseil municipal de Grasse en France et celui de Legmoin au Burkina Faso ont décidé d’inscrire au panthéon de développement de leurs communes respectives, feu Abbé Liermè Joachim Somé. En effet, le défunt prêtre a été à l’origine de la charte d’amitié et de coopération signée en 2006 entre les deux communes. C’est pour rendre hommage à cet « acteur de développement » qu’une journée  a été consacrée au défunt prêtre, le samedi 28 octobre 2017, à Legmoin, dans la province du Noumbiel. 
« Feu Abbé Liermè Joachim Somé, à qui nous rendons un hommage a été disponible et disposé pour son prochain. Il était social et sociable », a fait remarquer le maire de la commune deLegmoin, Bongouna Apollinaire Hien. Faisant la genèse de cette coopération, il a rappelé que c’est en 2006 que l’amitié entre Bernadette Bétheuil-Ramin et Liermè Joachim Somé a germé. 
Ainsi, une première charte d’amitié et de coopération a été signée en novembre 2006, puis formalisée un mois plus tard entre Grasse et Legmoin. Dès lors, de nombreux avantages liés à ce partenariat profitent aux populations de la commune rurale de Legmoin, si l’on en croit au bourgmestre Hien. Ainsi, la commune et ses environnants bénéficient de 1% des ressources de la commune de Grasse. 
Selon le maire Bongouna Apollinaire Hien, le coût global des investissements dans la commune par le biais de cette charte d’amitié et de coopération est estimé à environ 118 200 000 F CFA entre 2011-2013. Toutefois, il a regretté que les fruits de la charte d’amitié n’aient pas toujours bénéficié aux populations de Legmoin. « Certains de nos frères se sont attribués injustement la paternité des retombées de la charte d’amitié entre les deux communes. 
Pis, d’autres biens destinés aux habitants ont été détournés », a-t-il dénoncé. C’est pourquoi, l’édile de Legmoin a promis de travailler avec les partenaires de Grasse, de sorte à ce que tous les biens détournés reviennent aux habitants.
 « Avec son intelligence et sa finesse d’esprit, Liermè Joachim Somé a su saisir l’opportunité de développement de sa commune, son village natal, avec la signature de la charte d’amitié et de coopération », a fait savoir la cofondatrice de la coopération, Bernadette Bétheuil-Ramin. Pour elle, feu Somé a été choisi par Dieu lui-même comme instrument au service de sa communauté. Pour cela, elle a invité les habitants de Legmoin à remercier Dieu pour les fruits de la coopération comme l’eau courante, l’électricité, les moyens de locomotion, etc. Bernadette Bétheuil-Ramin a souhaité une bonne conduite de cette charte au profit des couches vulnérables. 
Dans une correspondance officielle, le nouveau maire de la commune de Grasse, Jerôme Viaud, a réitéré son engagement pour la reprise de la coopération, dans le strict respect de la charte d’amitié et de coopération. 
Le chef de terre de Legmoin, Bladé Da, a exprimé sa reconnaissance aux convives venues sur la terre de ses  ancêtres pour rendre, selon lui, un hommage bien mérité au défunt prêtre Liermè Somé pour « ses nobles oeuvres posées au profit des populations » de cette partie du pays. Il a traduit toute sa  gratitude à feu Liermè Joachim Somé pour ses actes à l’endroit de la commune de Legmoin. 
Le  gardien des traditions a exaucé en outre les filles et fils de la localité, notamment ceux de la diaspora à emboîter le pas du défunt prêtre afin d’offrir une cité où il fera bon vivre pour les populations de la commune de Legmoin et environnants.

Kafouniba Christien SOME
(Collaborateur)


433
Partager sur Facebook

> Recherche





>SOURIRE DU JOUR




>IMAGE DE LA CITE






> Edito

 



> Inscrivez-vous à la Newsletter

Newsletter

> Conseil des ministres


Voir tous les comptes rendus