Suivez-nous                                                                                                   Contactez-nous  +22625312289
Cinéma : Le film Thom du réalisateur burkinabè Tasséré Tahirou Ouédraogo a été sacré meilleur film de fiction long métrage à Toukountchi festival de cinéma du Niger./Burkina: Mariam Diallo/Zoromé, ex-gouverneur du Centre Nord, a été inhumée ce dimanche 10 décembre au cimetière municipal de Bobo-Dioulasso./Emmanuel Macron : « La France n'investira plus uniquement pour faire des opérations de gouvernement à gouvernement qui n'auraient aucune retombée sur la population locale ».
Flash info :

Le Mouvement international de la jeunesse se présente au chef de l’Etat

19/11/2017
20:41

Le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a reçu en audience le vendredi 17 novembre 2017, une délégation sud-coréenne du Mouvement international de la jeunesse (International Youth Fellowship), conduite par son fondateur, le pasteur Ock Soo Park. Présente à Ouagadougou à la faveur des Etats généraux de la jeunesse, la délégation a présenté le mouvement au chef de l’Etat. 

La Corée du Sud a été représentée aux Etats généraux de la jeunesse burkinabè tenus du 15 au 18 novembre 2017. A la veille de la clôture de ce forum, la délégation Sud-coréenne a été reçue en audience par le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré. Forte d’une quinzaine de personnes, la délégation, conduite le pasteur Ock Soo Park, fondateur du Mouvement international de la jeunesse (International Youth Fellowship), a présenté son mouvement au chef de l’Etat. A sa sortie d’audience, le pasteur Park a dit être venu partager l’expérience de son organisation dans les domaines de l’éducation, de la formation et de l’insertion sociale des jeunes. Il a expliqué que son Mouvement s’intéresse surtout aux jeunes marginaux, jeunes en conflit avec la loi ou aux jeunes qui s’adonnent à l’alcool, aux jeux de hasard et aux stupéfiants. 
L’hôte du jour a exprimé sa gratitude au président du Faso et lui a réitéré la disponibilité de son organisation à accompagner la jeunesse burkinabè souffrant de ces tares sociales à s’en départir. Ock Soo Park fonde son approche sur la joie et le bonheur. A l’écouter, s’il y a des étudiants, des jeunes qui s’adonnent à la drogue ou aux jeux de hasard, il ne suffit pas de leur dire d’arrêter, mais il faut leur procurer la joie et le bonheur. «C’est ainsi qu’ils seront libérés », est convaincu pasteur Ock Soo Park. Il a annoncé l’organisation d’un camp international et de nombreuses activités en collaboration avec le ministère burkinabè en charge de la jeunesse. Pour ce faire, il a promis une signature de protocole d’accord avec le gouvernement burkinabè.


Gaspard BAYALA






454
Partager sur Facebook

> Recherche





>SOURIRE DU JOUR




>IMAGE DE LA CITE






> Edito

 



> Inscrivez-vous à la Newsletter

Newsletter

> Conseil des ministres


Voir tous les comptes rendus