Suivez-nous                                                                                                   Contactez-nous  +22625312289
Cinéma : Le film Thom du réalisateur burkinabè Tasséré Tahirou Ouédraogo a été sacré meilleur film de fiction long métrage à Toukountchi festival de cinéma du Niger./Burkina: Mariam Diallo/Zoromé, ex-gouverneur du Centre Nord, a été inhumée ce dimanche 10 décembre au cimetière municipal de Bobo-Dioulasso./Emmanuel Macron : « La France n'investira plus uniquement pour faire des opérations de gouvernement à gouvernement qui n'auraient aucune retombée sur la population locale ».
Flash info :

OOAS : des communicateurs à la recherche de bonnes stratégies

23/11/2017
15:48

Les membres du Réseau des communicateurs en santé de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) sont réunis les 22 et 23 novembre 2017 à Ouagadougou. Ils réfléchissent aux stratégies permettant une plus grande visibilité des actions de l’Organisation ouest africaine de la santé (OOAS). 

Réfléchir à de meilleures stratégies de partage d’informations sur la vie et les activités de l’Organisation ouest africaine de la santé (OOAS) et envisager des activités novatrices pour donner plus d’élan au Réseau des communicateurs en santé de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO). 
C’est entre autres objectifs poursuivis par l’OOAS à travers l’organisation de l’atelier des 22 et 23 novembre 2017, dans la capitale burkinabè. 3e du genre, cette rencontre réunit une cinquantaine de journalistes et d’attachés de presse venus des 15 pays de la CEDEAO. La secrétaire générale du ministère de la Santé, Francine Ouédraogo, a établi une relation entre communication et développement sanitaire. 
« Votre travail dans le relai et la diffusion des informations dans le domaine de la santé joue un très grand rôle dans la sensibilisation pour un développement social basé sur des valeurs positives », a-t-elle déclaré aux participants. 
Relevant également la capacité de mobilisation sociale des médias, elle a souhaité que les membres du réseau soient au premier rang, avec les professionnels de la santé, pour inverser les tendances négatives, en termes de comportement et de perception, au sein des communautés. 
« Une rumeur non fondée mais bien véhiculée est souvent difficile à rattraper », a souligné Mme Ouédraogo. D’un autre côté, le directeur général de l’OOAS, Dr Xavier Crespin, a invité les participants à  faire preuve de créativité pour véhiculer la bonne information, qui est un élément nécessaire à l’épanouissement des populations. 
Il les a surtout exhortés à être présents sur les plateformes appropriées de communication de leurs pays respectifs pour mieux faire voir l’institution communautaire et ses actions. L’OOAS est d’ailleurs l’institution qui a vu naître ce réseau de communicateurs en octobre 2016 à Abidjan en Côte d’Ivoire et qui a organisé les deux précédentes rencontres. 
Les participants examineront, a ajouté le Président du Réseau, Aloys Diouf, la possibilité de mettre en place un ensemble de plateformes électroniques pour informer les populations de ce qui se passe en matière de santé dans la CEDEAO afin qu’ils s’approprient tous les efforts que les gouvernants font pour leur santé. Le niveau d’exécution du plan stratégique de l’OOAS sera, en outre, présenté et les communicateurs envisageront des stratégies de vulgarisation de ce plan.
Enfin, ils vérifieront l’existence de réseaux nationaux de communicateurs dans chacun des pays tel qu’il est ressorti des recommandations des rencontres précédentes.

Fabé Mamadou OUATTARA 

Crédit photos : Rémi ZOERINGRE)


110
Partager sur Facebook

> Recherche





>SOURIRE DU JOUR




>IMAGE DE LA CITE






> Edito

 



> Inscrivez-vous à la Newsletter

Newsletter

> Conseil des ministres


Voir tous les comptes rendus