Suivez-nous                                                                                                   Contactez-nous  +22625312289
Cinéma : Le film Thom du réalisateur burkinabè Tasséré Tahirou Ouédraogo a été sacré meilleur film de fiction long métrage à Toukountchi festival de cinéma du Niger./Burkina: Mariam Diallo/Zoromé, ex-gouverneur du Centre Nord, a été inhumée ce dimanche 10 décembre au cimetière municipal de Bobo-Dioulasso./Emmanuel Macron : « La France n'investira plus uniquement pour faire des opérations de gouvernement à gouvernement qui n'auraient aucune retombée sur la population locale ».
Flash info :

ACAME : demande d’accord de siège au Burkina

26/11/2017
22:25

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a reçu en audience, le vendredi 24 novembre 2017, à Kosyam, une délégation de l’Association africaine des centrales d’achats de médicaments essentiels (ACAME). Elle est allée solliciter un accord de siège pour la structure au Burkina Faso.

L’Association africaine des centrales d’achats de médicaments essentiels (ACAME) a 21 ans d’existence et veut maintenant se donner une dimension plus grande. C’est à ce sujet qu’une délégation conduite par son président, Moussa Konaté, est allée échanger avec le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, au cours d’une audience, dans la matinée du vendredi 24 novembre 2017.
«L’association veut grandir, donc elle a besoin de quitter sa base pour un accord de siège d’une institution. Et pour l’obtenir, il faut l’accompagnement et surtout les bénédictions des plus hautes autorités de l’Etat. C’était donc logique de penser au Burkina Faso pour cette demande, car le pays nous a longtemps hébergé avec une grande hospitalité.», a confié M. Konaté à sa sortie d’audience. Il a ajouté qu’un autre objectif de la visite était de remercier le chef de l’Etat et le peuple burkinabè d’avoir hébergé l’Association depuis sa création.  Pour lui, cette dimension internationale recherchée pourrait permettre à la structure de bénéficier d’appuis de partenaires étrangers. Ce qui va favoriser, a-t-il dit, la création de centres de formation d’envergure internationale et la réalisation de bien d’autres activités.
Selon Moussa Konaté, obtenir un accord de siège au Burkina Faso revêt une importance capitale, non seulement pour le peuple burkinabè mais aussi pour les 22 pays membres de l’Association. Il a mentionné que tous ces pays sont d’accord pour que Ouagadougou soit la capitale d’approvisionnement des médicaments de l’ACAME. A l’écouter, le chef de l’Etat a bien accueilli le choix porté sur son pays dans cette initiative. «Il a à cœur la bonne qualité et la disponibilité des médicaments essentiels pour les populations. Pour cela, il s’est engagé à être le porte-parole de l’ACAME afin qu’elle rayonne.», a indiqué M. Konaté. Il s’est réjoui de cette disponibilité des premières autorités d’autant plus que la Centrale d’achat des médicaments essentiels génériques (CAMEG) du Burkina est, à son sens, une structure de référence en Afrique. L’hôte de Roch Marc Christian Kaboré a notifié qu’au-delà des statuts de l’Association, cette raison a, dans une certaine mesure, joué sur la décision que le directeur général de la CAMEG soit d’office le Secrétaire permanent (SP) de l’ACAME avec une présidence et une vice-présidence tournantes chaque année.

Daniel ZONGO


96
Partager sur Facebook

> Recherche





>SOURIRE DU JOUR




>IMAGE DE LA CITE






> Edito

03/12/2017 19:50
26/11/2017 22:30
 

 



> Inscrivez-vous à la Newsletter

Newsletter

> Conseil des ministres


Voir tous les comptes rendus