Suivez-nous                                                                                                   Contactez-nous  +22625312289
Cinéma : Le film Thom du réalisateur burkinabè Tasséré Tahirou Ouédraogo a été sacré meilleur film de fiction long métrage à Toukountchi festival de cinéma du Niger./Burkina: Mariam Diallo/Zoromé, ex-gouverneur du Centre Nord, a été inhumée ce dimanche 10 décembre au cimetière municipal de Bobo-Dioulasso./Emmanuel Macron : « La France n'investira plus uniquement pour faire des opérations de gouvernement à gouvernement qui n'auraient aucune retombée sur la population locale ».
Flash info :

Cross populaire de la CAMEG : Battre le pavé pour magnifier 25 ans au service de la santé des Burkinabè

27/11/2017
22:32

La Centrale d’Achat des Médicaments Essentiels Génériques (CAMEG) a organisé le samedi 25 novembre à son siège à Ouagadougou, un cross populaire pour commémorer le 25e anniversaire de son existence au Burkina. Partenaires techniques et financiers, firmes pharmaceutiques et populations de Ouagadougou ont battu le pavé sur 5 km environ pour magnifier les loyaux service de la CAMEG. 

C’est le directeur général de la CAMEG Charlemagne Gnoula qui a donné le ton du cross avant que tous ne se lancent dans les foulées. Depuis le siège de la CAMEG les athlètes ont fait presque le tour de la Zone d’activités diverses (ZAD) sur environ 5 km pour revenir au lieu du départ. L’objectif de ce cross selon le DG de la CAMEG, « était de communier avec la population. Nous avons avec nous l’armée, des jeunes de différents horizons, nos partenaires techniques et financiers mais également les firmes pharmaceutiques qui nous ont accompagnés tout au long de ces 25 ans. C’était vraiment l’occasion de communier ensemble, de nous retrouver et aussi de travailler à avoir un corps sain afin de mieux faire ». L’ancien international burkinabè de football Ibrahim Traoré dit Baya, reconverti dans la promotion des produits pharmaceutiques se dit réjoui après le cross : « ça fait du bien de se retrouver en groupe et de faire du footing. C’est une bonne initiative de la part de la CAMEG d’organiser ce cross. La CAMEG c’est une fierté du Burkina partout dans le monde ». Le DG de la CAMEG, Gnoula a profité donner quelques services que sa structure rend à la population burkinabè. « Si au début, le générique était considéré comme le médicament des pauvres, aujourd’hui on n’a aucun complexe à se soigner avec ces médicaments parce qu’on est sûr de leur qualité et de leur efficacité. Si au début nous n’étions qu’à Ouaga, nous sommes aujourd’hui dans toutes les provinces du Burkina. Du chemin a donc été parcouru. Nous sommes de plus en plus sollicités par le programme, (pour les intrants VIH), les ARV sont gratuits (nous ne les achetons pas toujours mais nous les distribuons. Nous subventionnons un certain nombre de produits pour qu’ils soient accessibles à tous », de poursuivre M . Gnoula « la santé pour tous est une réalité aujourd’hui. Les prix des médicaments sont les mêmes au Burkina alors que pour le bien de consommation ce n’est pas le cas ». Plusieurs autres activités sont au menu de cette commémoration. « Il y aura les journées portes ouvertes  destinées d’abord à la presse (car on a incriminé la CAMEG sur un certain nombre d’éléments liés à la rupture des stocks et on va essayer de rassurer tout le monde), et c’est l’occasion de faire visiter les entrepôts et d’expliquer à la presse, quelles sont nos difficultés. La population est également invitée à venir participer à ces journées en particulier nos collègues et confrères qui sont intéressés par nos acticités. Nous avons également un don de sang et le samedi 2 décembre, nous prévoyons faire un don de médicaments pour soutenir et aider à prendre en charge nos FDS qui ont été particulièrement meurtris dans la défense de la nation, dans la lutte contre le terrorisme. Nous avons également prévu une soirée de reconnaissance à l’intérieur de la cours de la CAMEG.


Adama SALAMBERE






12
Partager sur Facebook

> Recherche





>SOURIRE DU JOUR




>IMAGE DE LA CITE






> Edito

03/12/2017 19:50
26/11/2017 22:30
 

 



> Inscrivez-vous à la Newsletter

Newsletter

> Conseil des ministres


Voir tous les comptes rendus