Suivez-nous                                                                                                   Contactez-nous  +22625312289
Cinéma : Le film Thom du réalisateur burkinabè Tasséré Tahirou Ouédraogo a été sacré meilleur film de fiction long métrage à Toukountchi festival de cinéma du Niger./Burkina: Mariam Diallo/Zoromé, ex-gouverneur du Centre Nord, a été inhumée ce dimanche 10 décembre au cimetière municipal de Bobo-Dioulasso./Emmanuel Macron : « La France n'investira plus uniquement pour faire des opérations de gouvernement à gouvernement qui n'auraient aucune retombée sur la population locale ».
Flash info :

Le licenciement de Bielsa, dans les plus chers de l’histoire ?

27/11/2017
22:56

Mis à pied par le LOSC, depuis le mercredi 22 novembre, la direction des Dogues devrait normalement remercier Marcelo Bielsa, demain, après entretien préalable avec le technicien argentin. Le vendredi, le journal L’Equipe insistait sur une information qu’il avait déjà révélé plus tôt, dans le courant du mois de novembre : le coût du licenciement de Marcelo Bielsa. Il est donné entre 14 et 16 millions d’euros, au prix fort. Avec toutefois une nuance puisque la somme englobe l’éviction et de l’Argentin et du staff qui l’accompagne. N’en reste pas moins qu’à ce niveau d’indemnité, le licenciement de Bielsa serait l’un des plus coûteux de l’histoire du foot. Après Laurent Blanc, remercié par le Paris Saint-Germain, à l’été 2016, moyennant 20 millions d’euros, l’éviction de l’ancien phocéen entre dans cette catégorie des séparations qui marque, par leur coût financier. En la matière, le club champion des indemnités compensatoires versées est Chelsea. A José Mourinho, son coach de 2004 à 2007, il a payé 23 millions d’euros son licenciement. Et encore 15 millions d’euros, pour le deuxième, sur la période 2013-2015. Entre temps, les blues ont embauché le Brésilien Luiz Felipe Scolari. Premier champion du monde de l’histoire à prendre après son sacre, les rênes d’un club, Scolari a signé trois ans, en 2008, mais il n’a même pas passé le cap de la première saison. Son départ s’est réglé à près de 17,5 millions d’euros à son avantage. Enfin, André Villas-Boas. Celui souvent comparé à José Mourinho à ses débuts, tape dans l’oeil des Blues de Chelsea en 2011. Roman Abramovich, le patron doit d’abord débourser 15 millions d’euros pour le déloger de Porto et lui faire signer un bail de quatre ans. Moins d’une saison plus tard, il est remercié en échange d’un chèque de 30 millions d’euros. L’entraîneur du Shanghai SIPG est toujours le coach licencié le plus cher de l’histoire du foot.





48
Partager sur Facebook

> Recherche





>SOURIRE DU JOUR




>IMAGE DE LA CITE






> Edito

03/12/2017 19:50
26/11/2017 22:30
 

 



> Inscrivez-vous à la Newsletter

Newsletter

> Conseil des ministres


Voir tous les comptes rendus