Suivez-nous                                                                                                   Contactez-nous  +22625312289
Cinéma : Le film Thom du réalisateur burkinabè Tasséré Tahirou Ouédraogo a été sacré meilleur film de fiction long métrage à Toukountchi festival de cinéma du Niger./Burkina: Mariam Diallo/Zoromé, ex-gouverneur du Centre Nord, a été inhumée ce dimanche 10 décembre au cimetière municipal de Bobo-Dioulasso./Emmanuel Macron : « La France n'investira plus uniquement pour faire des opérations de gouvernement à gouvernement qui n'auraient aucune retombée sur la population locale ».
Flash info :

Lotissements à Ouagadougou : Alassane Sakandé préconise un fichier pour limiter les spéculations

27/11/2017
23:38

Dans le cadre d’une série de visites qu’il a effectuées, le dimanche 26 novembre 2017, dans des zones non- loties de la ville de Ouagadougou, le président de l’Assemblée nationale, Alassane Bala Sakandé, a fait des propositions en vue de régler le problème des lotissements.


Débutée le samedi 25 novembre 2017, la tournée du président de l’Assemblée nationale, Alassane Bala Sakandé, dans des zones non- loties de la capitale, s’est poursuivie le dimanche 26 novembre 2017. A la tête d’une forte délégation parlementaire, le président s’est rendu dans les arrondissements n°s 7, 8 et 9 de la ville de Ouagadougou. Une visite qui lui a permis de s’imprégner des préoccupations des populations. A chaque étape, le message a été clair : «il ne s’agit pas d’une campagne électorale, c’est vous que nous représentons à l’Assemblée. Il était donc de notre devoir de venir échanger avec vous sur vos préoccupations», a insisté l’hôte des zones non- loties. Et pour corroborer son affirmation, Bala Sakandé énumérait toujours les membres de sa délégation composée de représentant de partis de la mouvance présidentielle tout comme de l’opposition (des députés de l’ODT, du CDP, de l’UPC et du MPP y étaient présents). Mieux, selon lui, l’arrondissement n°7 est détenu par un maire UPC, mais cela ne les a pas empêchés de s’y rendre. Pour lui, ces sorties  transcendent les clivages politiques pour se focaliser sur les préoccupations majeures des habitants défavorisés de  ces arrondissements. C’est ainsi qu’à l’arrondissement n°7, qui était la première étape de la tournée du jour, le président de l’Assemblée a écouté les préoccupations, effectué un diagnostic séance tenante et proposé des pistes de solutions immédiates et à long terme. Pour l’édile de l’arrondissement n° 7, Saïdou Compaoré, les préoccupations des habitants sont nombreuses. Il s’agit, entre autres, de problèmes d’infrastructures routières, d’accès à l’eau potable, à la  santé et à l’éducation. Et de façon plus particulière, pour la zone non- lotie, de la question des lotissements. Sur le problème d’eau, Bala Sakandé a promis, dans l’urgence, trois forages aux habitants de l’arrondissement n°7 qui ont été accueillis par des applaudissements nourris. Sur le plan éducatif, environ 100 tables-bancs ont été promis pour combler l’insuffisance. En plus de ces promesses, une assurance  a été  faite à la population quant au rôle d’interpellation que l’Assemblée continuera de jouer face au gouvernement pour que des solutions idoines soient trouvées aux préoccupations  des populations. C’est sous cet angle qu’il a annoncé la venue prochaine des ministres en charge des infrastructures et de l’éducation nationale.  Dans un contexte où l’insécurité règne, le président a saisi l’occasion de sa visite pour inviter les habitants à dénoncer tout comportement suspect aux forces de sécurité. «Chacun de nous doit être un agent de renseignement», a-t-il déclaré. 


Une visite salutaire prise avec prudence


S’agissant des lotissements, Bala Sakandé, avec parfois de  l’humour, tout en lançant quelquefois des piques, a également donné sa vision. Pour lui, les responsabilités sont partagées et les solutions passent nécessairement, d’abord par l’apurement des dossiers litigieux dans toutes les communes concernées. Puis, à la mise en place d’un fichier permettant d’identifier tous les détenteurs de parcelles de sorte à éviter les spéculations et à permettre à chaque Burkinabè d’avoir une parcelle.  Après  l’arrondissement n° 7, le cap a été mis  sur la zone non- lotie de Bissighin dans  l’arrondissement n° 8. Là encore, les préoccupations sont similaires à celles de la  zone précédemment visitée. Difficultés d’accès à l’eau, à la santé, mauvais état des routes… Et Bala  Sakandé frappe de nouveau dans l’urgence: deux  forages avant que le gouvernement  ne se saisisse du dossier. L’une  des préoccupations particulières, selon de maire de cet arrondissement, Kassoum Simporé, demeure la difficulté d’accès  des femmes et des jeunes aux crédits de financement. Une préoccupation qui a retenu l’attention du président Bala. En réponse, il a annoncé que le gouvernement mettra à  la disposition des jeunes et des femmes une ligne de crédits d’un montant de 6 milliards dans les mois de janvier et février 2018, dans le cadre du programme d’autonomisation économique des jeunes et des femmes.  «Mais cette somme devra être utilisée pour financer des projets porteurs et non pour s’acheter des motos et boire la bière», a-t-il lancé. Dans tous les cas, a-t-il insisté,  ceux qui pensent que c’est de l’argent public et tenteraient de le dilapider, répondront de leurs actes devant la justice. De l’avis des populations, cette visite est salutaire même si le plus important pour eux demeure la concrétisation des promesses. «Le fait déjà pour lui d’échanger directement avec les populations est une bonne chose parce qu’au temps du pouvoir précédent le président de l’Assemblée n’avait pas le temps pour la population», a confié un habitant de l’arrondissement n° 8 sous anonymat ; avant de poursuivre «mais nous allons attendre d’ici six mois pour voir la concrétisation de ses promesses et là on saura bien le juger,  car on nous a habitué à de belles promesses de sorte que maintenant il faut être 
prudent.»


Marou SAWADOGO




124
Partager sur Facebook

> Recherche





>SOURIRE DU JOUR




>IMAGE DE LA CITE






> Edito

03/12/2017 19:50
26/11/2017 22:30
 

 



> Inscrivez-vous à la Newsletter

Newsletter

> Conseil des ministres


Voir tous les comptes rendus