Suivez-nous                                                                                                   Contactez-nous  +22625312289
Cinéma : Le film Thom du réalisateur burkinabè Tasséré Tahirou Ouédraogo a été sacré meilleur film de fiction long métrage à Toukountchi festival de cinéma du Niger./Burkina: Mariam Diallo/Zoromé, ex-gouverneur du Centre Nord, a été inhumée ce dimanche 10 décembre au cimetière municipal de Bobo-Dioulasso./Emmanuel Macron : « La France n'investira plus uniquement pour faire des opérations de gouvernement à gouvernement qui n'auraient aucune retombée sur la population locale ».
Flash info :

Sécurité alimentaire : Mettre à niveau les projets et programmes de résilience

28/11/2017
18:12

Le Secrétariat exécutif du Conseil national de Sécurité alimentaire (SE/CNSA) et les acteurs de la mise en œuvre des Priorités résiliences pays (PRP) du Burkina Faso se sont concertés à Ouagadougou. Ouvert le 27 octobre 2017, l’atelier national de concertation a été consacré, entre autres, à la mise à niveau des projets et programmes de résilience.

Conformément aux principes de l’Alliance globale pour la résilience au Sahel et en Afrique de l’Ouest (AGIR), le Burkina Faso a établi, en 2014, ses Priorités résilience pays (PRP), un ensemble de projets et programmes qui renforcent la résilience des populations vulnérables. Chargé de veiller à la concrétisation desdites priorités, le Secrétariat exécutif du Conseil national de Sécurité alimentaire (SE/CNSA) a organisé, les 27 et 28 novembre 2017 à Ouagadougou, des consultations avec les acteurs de la mise en œuvre des PRP. Dans son discours d’ouverture de l’atelier national, la Secrétaire exécutive du CNSA, Bénédicta Ouédraogo, a indiqué que les objectifs de la concertation sont de mettre à niveau les projets et programmes relatifs au renforcement de la résilience, d’actualiser le  répertoire de ces derniers et d’évaluer le gap actuel en matière de leur financement et, s’il y a lieu, de susciter la formulation de projets de financement pour couvrir ce gap. A en croire la Secrétaire exécutive, la rencontre fait suite à des ateliers régionaux d’où il est ressorti la nécessité d’actualiser les PRP-AGIR du Burkina Faso afin d’avoir une vue d’ensemble et réelle de leur mise en œuvre. Toujours selon Bénédicta Ouédraogo, la concertation s’inscrit dans la perspective de la Semaine du Sahel et de l’Afrique de l’Ouest qui aura lieu, du 4 au 8 décembre prochain, à Cotonou au Bénin et en marge de la laquelle se tiendra la 33e réunion annuelle du réseau de prévention des crises alimentaires. Au cours de cette réunion, a-t-elle poursuivi, le Burkina Faso présentera le bilan de la mise en œuvre de ses PRP. D’après le document portant définition des priorités du Burkina, la vision avec celles-ci est : « A l’horizon 2035, la pauvreté des burkinabè et la vulnérabilité de leurs moyens de subsistance sont réduits de moitié et elles jouissent d’une sécurité alimentaire et nutritionnelle durable ». De cette façon, a-t-il précisé, les PRP permettront à terme, de restaurer et de renforcer les moyens d’existence et de protection sociale des plus vulnérables, de renforcer la nutrition des ménages vulnérables et d’améliorer durablement leur production alimentaire, leurs revenus et leur accès aux aliments. En dernier lieu, le document fait état du renforcement de la gouvernance en matière de sécurité alimentaire et nutritionnelle. Il indique que la réalisation de la vision des PRP se fera à travers la mise en œuvre des plans quinquennaux successifs. Revenant sur l’Alliance globale pour la résilience au Sahel et en  Afrique de l’Ouest, Mme Ouédraogo a donné les raisons de sa création en 2012, à Bruxelles en Belgique, à savoir la récurrence et la persistance des crises alimentaires et nutritionnelles dont les facteurs chroniques et structurels affectent les capacités de résistance des populations vulnérables aux famines. Aux dires de la Secrétaire exécutive, la finalité de l’Alliance, à long terme, est de mettre définitivement fin au cycle de la faim et de la malnutrition au Sahel et en Afrique de l’Ouest.

Jean Philibert SOME



58
Partager sur Facebook

> Recherche





>SOURIRE DU JOUR




>IMAGE DE LA CITE






> Edito

 



> Inscrivez-vous à la Newsletter

Newsletter

> Conseil des ministres


Voir tous les comptes rendus