Suivez-nous                                                                                                   Contactez-nous  +22625312289
Cinéma : Le film Thom du réalisateur burkinabè Tasséré Tahirou Ouédraogo a été sacré meilleur film de fiction long métrage à Toukountchi festival de cinéma du Niger./Burkina: Mariam Diallo/Zoromé, ex-gouverneur du Centre Nord, a été inhumée ce dimanche 10 décembre au cimetière municipal de Bobo-Dioulasso./Emmanuel Macron : « La France n'investira plus uniquement pour faire des opérations de gouvernement à gouvernement qui n'auraient aucune retombée sur la population locale ».
Flash info :

Visite du président Emmanuel Macron : Des "conseillers" du président satisfaits

28/11/2017
19:08

Le Conseil présidentiel pour l’Afrique (CPA) a animé un point de presse à Ouagadougou, à l’occasion de la visite du président français, Emmanuel Macron. Ce cadre a permis au conseil de décliner sa mission et d’apprécier positivement la prise en compte de ses recommandations par le chef de l’Etat.

Le Conseil présidentiel pour l’Afrique (CPA) n’entend pas rester en marge de la visite du président Français, Emmanuel Macron, au Burkina Faso. La structure, constituée de membres pluridisciplinaires, qui s’est fixé pour objectif d’éclairer le président Français dans sa politique en Afrique, a fait le déplacement de Ouagadougou. Elle a animé hier 28 novembre 2017 dans la capitale burkinabè, une conférence de presse pour apprécier le discours tenu par le président de l’Hexagone au pays des Hommes intègres. Le président du CPA, Jules Armand Aniamboussou a manifesté sa satisfaction à l’issue du point de presse que le président Macron a accordé aux journalistes et le discours qu’il a prononcé à l’université Ouaga1 Pr Joseph-Ki-Zerbo. « Nous sommes heureux que nos suggestions et recommandations aient été reprises en compte dans son discours, notamment les engagements qu’il a pris vis-à-vis de la jeunesse africaine », a déclaré M. Aniamboussou. Il a, à l’occasion, présenté le CPA. A l’écouter, le Conseil présidentiel pour l’Afrique est une des promesses de campagne du président français. «Dans son souhait de transformer la relation entre son pays et le continent africain, Emmanuel Macron a souhaité un changement profond en termes de gouvernance. D’où sa création avec des membres au parcours très différents», a-t-il soutenu. Le président veut, a précisé M. Aniamboussou, que le Conseil soit le thermomètre pour mesurer la perception réelle que la France ou lui-même a du continent africain.

Un CPA indépendant

Le CPA se propose aussi d’être une force de proposition en contact direct avec la jeunesse, les femmes et la société civile africaine. Cette présentation de la structure a suscité la réaction des hommes de médias. Etant donné que le chef de l’Etat français a un conseiller Afrique, le CPA n’est-il pas un doublon ou ne va-t-il pas se muer  à la longue en une diplomatie parallèle à celle officielle ? Quels ont été les points de divergence entre le CPA et le discours du Chef de l’Etat français? Le CPA n’a pas pour vocation de se substituer aux institutions présentes, mais sa création vise à combler un vide, a relevé Jules Armand Aniamboussou. Il a aussi précisé que son organisation n’est pas un fan club d’Emmanuel Macron. « Nous n’avons pas l’intention d’être des courtisans ou de nous faire instrumentaliser. Les termes de notre mission ont été négociés et acceptés par le chef de l’Etat. Pour preuve, nous travaillons en toute indépendance », a-t-il précisé. En ce qui concerne la question relative aux points de désaccord, Karim Sy, un membre du conseil a répondu : « ce n’est que le début. Il faut plutôt voir les points d’accord et œuvrer à ce qu’ils se matérialisent sur le terrain ». Et le président du CPA de préciser à ce propos qu’un mécanisme est prévu pour suivre les engagements du président français. 

Abdoulaye BALBONE



166
Partager sur Facebook

> Recherche





>SOURIRE DU JOUR




>IMAGE DE LA CITE






> Edito

03/12/2017 19:50
26/11/2017 22:30
 

 



> Inscrivez-vous à la Newsletter

Newsletter

> Conseil des ministres


Voir tous les comptes rendus