Suivez-nous                                                                                                   Contactez-nous  +22625312289
Cinéma : Le film Thom du réalisateur burkinabè Tasséré Tahirou Ouédraogo a été sacré meilleur film de fiction long métrage à Toukountchi festival de cinéma du Niger./Burkina: Mariam Diallo/Zoromé, ex-gouverneur du Centre Nord, a été inhumée ce dimanche 10 décembre au cimetière municipal de Bobo-Dioulasso./Emmanuel Macron : « La France n'investira plus uniquement pour faire des opérations de gouvernement à gouvernement qui n'auraient aucune retombée sur la population locale ».
Flash info :

Open Faso Badminton 2017

29/11/2017
22:14

<div style="text-align: justify;">La f&eacute;d&eacute;ration burkinab&eacute; de badminton a organis&eacute;, le dimanche dernier au palais des sports de Ouaga 2000, la 2e &eacute;dition de Open Faso. Objectif : Toujours la vulgarisation et la promotion du badminton au Burkina Faso.</div> <div style="text-align: justify;"><br /> </div> <div> <div style="text-align: justify;">Après la r&eacute;ussite de la 1ère &eacute;dition, les badistes se sont donn&eacute; rendez-vous le dimanche 26 novembre 2017 au palais des sports de Ouaga 2000 pour l’&eacute;dition 2017 de la comp&eacute;tition d&eacute;nomm&eacute;e Open Faso. Quatre cat&eacute;gories &eacute;taient en comp&eacute;tition à savoir la petite, la grande, les v&eacute;t&eacute;rans et celle des &nbsp;filles et dames. Dans la petite cat&eacute;gorie (minimes-cadets) 25 badistes ont rivalis&eacute; pour &nbsp;faire place à une finale à un set gagnant de 21 points ; qui a mis aux prises Abdoul Razack Ou&eacute;draogo de Jeunesse club à Nassirou Sokoto de Degansom club. Le soci&eacute;taire de Degansom, sans surprise, s’impose 21 à 16. Dans la cat&eacute;gorie filles et dames, 9 badistes ont &eacute;t&eacute; au d&eacute;part. A l’issue des &eacute;liminatoires âprement disput&eacute;es, Solange Compaor&eacute; et Nash club et Kadiatou Diallo de Degansom club, deux habitu&eacute;es des finales, se sont qualifi&eacute;es pour la dernière bataille. Mais à chaque finale Kadiatou Diallo a toujours &eacute;t&eacute; victorieuse. Open Faso 2017 n’a pas d&eacute;rog&eacute; à la règle. Elle s’est impos&eacute; (21-15) une fois de plus. Chez les v&eacute;t&eacute;rans, la finale a oppos&eacute; Abdoulaye Soura de Dori à Lassan&eacute; Lingani d’Essakan. A l’arriv&eacute;e, Lassan&eacute; Lingani s’impose &nbsp;21-17. Enfin, dans la grande cat&eacute;gorie (juniors-s&eacute;niors). Contrairement aux autres cat&eacute;gories à un set gagnants, la finale dans cette cat&eacute;gorie s’est disput&eacute;e en deux sets gagnant et a oppos&eacute; Boris Ou&eacute;draogo de Nash club à Lassan&eacute; Lingani d’Essakan club. &nbsp;Les deux parties ont &eacute;t&eacute; enlev&eacute;es par le soci&eacute;taire d’Essakan club, 21-13 et 21-19. Selon le pr&eacute;sident de la f&eacute;d&eacute;ration burkinab&eacute; de badminton, Pamoussa Zongo, Open Faso est une comp&eacute;tition ouverte à tous les pratiquants. «Elle r&eacute;pond a deux objectifs à savoir : &nbsp;faire connaître &nbsp;le badminton et aussi rassembler ses pratiquants qui, pour la plus part, ne sont pas connus de la f&eacute;d&eacute;ration» a-t-il dit. &nbsp;Les vainqueurs de chaque cat&eacute;gorie ont &nbsp;reçu une enveloppe de 25 000 FCFA. Les finalistes malheureux se sont consol&eacute;s avec un montant de 20 000 FCFA. Pour avoir ferm&eacute; la marche, les 3e au classement sont repartis avec la somme d’encouragement de 15 000 FCFA.</div> <div style="text-align: justify;"><br /> </div> <div style="text-align: justify;"><br /> </div> <div style="text-align: justify;">Ollo Aim&eacute; C&eacute;saire HIEN</div></div> <div style="text-align: justify;"><br /> </div>

63
Partager sur Facebook

> Recherche





>SOURIRE DU JOUR




>IMAGE DE LA CITE






> Edito

03/12/2017 19:50
26/11/2017 22:30
 

 



> Inscrivez-vous à la Newsletter

Newsletter

> Conseil des ministres


Voir tous les comptes rendus