Suivez-nous                                                                                                   Contactez-nous  +22625312289
Cinéma : Le film Thom du réalisateur burkinabè Tasséré Tahirou Ouédraogo a été sacré meilleur film de fiction long métrage à Toukountchi festival de cinéma du Niger./Burkina: Mariam Diallo/Zoromé, ex-gouverneur du Centre Nord, a été inhumée ce dimanche 10 décembre au cimetière municipal de Bobo-Dioulasso./Emmanuel Macron : « La France n'investira plus uniquement pour faire des opérations de gouvernement à gouvernement qui n'auraient aucune retombée sur la population locale ».
Flash info :

Coopération allemande : La GIZ entend renforcer les compétences régionales

04/12/2017
18:02

La coopération allemande GIZ organise un atelier régional de capitalisation des bonnes pratiques en matière de planification stratégique et opérationnelle des associations des pouvoirs locaux, du lundi 4 au vendredi 8 décembre 2017 à Ouagadougou.

Les Associations des pouvoirs locaux (APL) sont en conclave du 4 au 8 décembre 2017 à Ouagadougou. Elles vont, grâce à la coopération allemande GIZ, partager leurs expériences de bonnes pratiques en matière de planification stratégique et opérationnelle. A l’entame des travaux, le représentant de la directrice- résidente de la GIZ- Burkina, Rolakd Redeker, a déclaré que cet atelier qui s’appuie sur les acquis de Cotonou vise à faciliter la concertation entre APL.  A l’entendre, cette rencontre s’inscrit dans le cadre du programme d’amélioration des compétences régionales en matière de décentralisation en Afrique de l’Ouest. En effet, ce programme comporte trois champs d’action dont le renforcement des associations nationales des pouvoirs locaux. «Il s’agit notamment de consolider le développement organisationnel et institutionnel des APL en vue d’augmenter leur efficacité et leur efficience», a-t-il ajouté. Sept pays de l’UEMOA sont concernés par cette initiative pour la période 2016-2018. Il s’agit du Bénin, du Burkina Faso, du Mali, de la Mauritanie, du Niger, du Sénégal et du Togo. Les APL ont été mises en place pour apporter une réponse qualitative au bon fonctionnement des collectivités territoriales et une contribution significative à l’obtention d’un environnement institutionnel qui cadre avec les objectifs de décentralisation. Par ailleurs, M. Redeker a relevé les difficultés que connaissent les APL. Il s’agit des insuffisances de personnel et de ressources financières. «C’est pourquoi, il est nécessaire de leur permettre un meilleur accompagnement des collectivités territoriales, d’avoir la capacité de faire un bon «lobbying» et de mobiliser les partenaires», a fait savoir le représentant de la directrice- résidente de la GIZ-Burkina. A ce niveau il a déclaré qu’il est primordial de planifier pour bien agir. De l’avis du premier vice-président de l’association des régions du Burkina Faso, Edmond Zida, le contexte actuel est marqué par une crise financière et énergétique qui touche à la fois les pays pauvres et les pays riches. «Pour cette raison, il faut gérer le peu de ressources dont nous disposons, rationnaliser les énergies, mutualiser nos savoirs dans le but de maximiser les chances de succès à nos jeunes collectivités», a-t-il signifié.  De son point de vue, le thème de cette année revêt un intérêt particulier pour les associations aux pouvoirs locaux. Une bonne planification leur permet d’apporter une plus-value et de bâtir le plaidoyer sur les préoccupations réelles des collectivités territoriales. «Cette thématique ne fera que nous outiller davantage dans la recherche de solutions aux problèmes de planification, de renforcement des associations respectives», a-t-il mentionné. Au sortir de cet atelier, plusieurs résultats sont attendus. En effet, les intervenants devront avoir une compréhension commune des concepts et une connaissance harmonisée des principes, objectifs et outils de planification stratégique et opérationnelle dans les APL.  La pertinence de la planification devra être aussi bien perçue par les APL et les bonnes pratiques seront partagées, capitalisées, de même que les impacts qui seront appréciés.


Mariam SOMDA/OUATTARA



65
Partager sur Facebook

> Recherche





>SOURIRE DU JOUR




>IMAGE DE LA CITE






> Edito

03/12/2017 19:50
26/11/2017 22:30
 

 



> Inscrivez-vous à la Newsletter

Newsletter

> Conseil des ministres


Voir tous les comptes rendus