Suivez-nous                                                                                                   Contactez-nous  +22625312289
Cinéma : Le film Thom du réalisateur burkinabè Tasséré Tahirou Ouédraogo a été sacré meilleur film de fiction long métrage à Toukountchi festival de cinéma du Niger./Burkina: Mariam Diallo/Zoromé, ex-gouverneur du Centre Nord, a été inhumée ce dimanche 10 décembre au cimetière municipal de Bobo-Dioulasso./Emmanuel Macron : « La France n'investira plus uniquement pour faire des opérations de gouvernement à gouvernement qui n'auraient aucune retombée sur la population locale ».
Flash info :

Développement des filières agricoles

05/12/2017
19:55

Le ministère de l’Agriculture et des Aménagements hydrauliques a organisé un atelier national de validation de la stratégie de développement des filières agricoles au Burkina Faso, le jeudi 30 novembre 2017, à Ouagadougou.

La stratégie de développement des filières agricoles adoptée en 2012 ne cadre plus avec les nouvelles évolutions que le monde agricole a connues ces dernières années. C’est fort de ce constat que le ministère de l’Agriculture et des Aménagements hydrauliques a organisé un atelier  national  de validation d’une nouvelle stratégie, le jeudi 30 novembre 2017, à Ouagadougou. L’objectif de cette rencontre, selon le  représentant du ministre en charge de l’agriculture, Daouda Maïga, était d’analyser et d’adopter la stratégie relue, qui va tenir compte des nouvelles évolutions du monde agricole. De manière spécifique, a-t-il précisé, l’atelier avait pour but de  soumettre le document de la Stratégie de développement des filières  agricoles (SDFA) à l’ensemble des participants afin de recueillir et de formuler des suggestions et recommandations pour son opérationnalisation. « C’est conscient des difficultés des filières agricoles, et dans le but d’accroître  leurs  performances économiques que la présente stratégie a été élaborée et soumise aujourd’hui à votre appréciation », a indiqué le représentant du ministre en charge de l’agriculture. Pour lui, la mise en œuvre de la SDFA devra permettre une augmentation des revenus des acteurs des filières agricoles et l’amélioration de la contribution des filières à la croissance de l’économie nationale. Aux dires de la directrice d’éveil et de la promotion économique des filières agricoles, Valérie Zangré, cette stratégie va favoriser le développement des filières agricoles au Burkina Faso et améliorer les performances des filières agricoles. « Elle va aussi permettre de capitaliser toutes les interventions des acteurs agricoles », a-t-elle ajouté. Pour elle, les points nouveaux de la SDFA sont, entre autres , quelques axes stratégiques qui sont en cohérence avec le nouveau référentiel à savoir le Plan national de développement économique  et social (PNDES), ainsi que le suivi des filières agricoles et la meilleure orientation des décisions politiques en matière de développement agricole.

 Wolami SAMA
(Stagiaire)


112
Partager sur Facebook

> Recherche





>SOURIRE DU JOUR




>IMAGE DE LA CITE






> Edito

 



> Inscrivez-vous à la Newsletter

Newsletter

> Conseil des ministres


Voir tous les comptes rendus