Suivez-nous                                                                                                   Contactez-nous  +22625312289
Cinéma : Le film Thom du réalisateur burkinabè Tasséré Tahirou Ouédraogo a été sacré meilleur film de fiction long métrage à Toukountchi festival de cinéma du Niger./Burkina: Mariam Diallo/Zoromé, ex-gouverneur du Centre Nord, a été inhumée ce dimanche 10 décembre au cimetière municipal de Bobo-Dioulasso./Emmanuel Macron : « La France n'investira plus uniquement pour faire des opérations de gouvernement à gouvernement qui n'auraient aucune retombée sur la population locale ».
Flash info :

Au coin du Palais/ Des chaussures le conduisent en prison

06/12/2017
22:50

Agé de 20 ans, T.S. a été condamné à deux mois de prison ferme pour faits de vol, le mardi 5 décembre 2017 au Tribunal de grande instance (TGI) de Bobo-Dioulasso. Il lui était reproché d’être entré par effraction au domicile de A.D, pour soustraire la somme de 60 000 F CFA, une paire de chaussures et des portables. Devant les juges, le prévenu, sans détour, a plaidé coupable. Mais concernant la somme d’argent, il a affirmé avoir soutiré seulement 7 500 F CFA. Les faits remontent au 30 septembre 2017. Ce jour-là, T.S. entre au domicile de la victime pour voler et il réussit à soustraire 7 500 F CFA, selon lui. Comme si cela ne suffisait pas, l’accusé revient un autre jour chez la même personne. Cette fois-ci, il est pris en flagrant délit de vol d’une paire de chaussures et de portables. Pourquoi avez-vous volé ces objets ? demande le procureur. «Je voulais juste les utiliser», a-t-il répondu. Est-ce qu’ils vous appartiennent ? lui a rétorqué toujours le procureur. Non, a-t-il répliqué. Pour le ministère public, le délit de vol est caractérisé. «Lorsqu’on s’introduit deux fois par effraction chez un individu, cela est d’une gravité qu’on ne peut tolérer», a-t-il ajouté, recommandant ainsi une peine d’emprisonnement de six mois ferme. Les juges en ont décidé autrement, en lui infligeant une peine d’emprisonnement de deux mois ferme. 

------------------------------------------------------------------

La plaque solaire qui vaut 36 mois de cachot

I.S, un cultivateur de 23 ans, a comparu devant la Chambre correctionnelle de Bobo-Dioulasso, le mardi 5 décembre 2017, pour vol de divers objets. Il s’agit de boîtes de sardine, de la boisson, de bidons d’essence et d’huile, d’une plaque solaire, d’une batterie… Devant les juges, le prévenu a nié les faits à lui reprochés. Mais, il reconnaît avoir acheté une plaque solaire et une batterie auprès d’un inconnu. «C’est quand j’ai voulu installer la plaque solaire, que j’ai été appréhendé», a-t-il déclaré devant les juges. Appréhendé le 13 septembre 2017, l’accusé a affirmé à la barre avoir acheté la plaque solaire et la batterie à 26 000 F CFA, en précisant qu’il ne connaissait pas l’origine de ces matériels. «Je ne savais pas que ces matériels étaient issus d’un vol», a-t-il ajouté. Le procureur a voulu savoir s’il y avait un témoin au moment de l’achat ou bien si un reçu lui a été délivré. Il a répondu par la négative. «Des vols ont été commis et le lendemain (ndlr : le 12 septembre 2017 correspond au jour du vol), on retrouve une partie du butin volé chez vous», s’est étonné le procureur. «Soyez logique», lui a lancé le représentant du ministère public. A la question de savoir où sont passés les autres objets, l’accusé a fait savoir qu’il n’est pas un voleur et qu’il n’est pas au courant de ce vol. Lors de son audition, le prévenu avait pris l’engagement devant le procureur de désintéresser les victimes, même s’il n’est pas coupable. Alors pour le procureur, pourquoi prendre de tels engagements quand on sait qu’on est innocent d’un délit ? Il s’est dit convaincu que I.S. a certainement joué un rôle dans ce vol. Dans sa réquisition, il a recommandé de condamner le prévenu à une peine de 48 mois de prison ferme. Le jury, dans son délibéré, a retenu uniquement le vol de la plaque solaire et la batterie, avant de le condamner à une peine d’emprisonnement de 36 mois de prison ferme. 


Rassemblés par 
Boudayinga J-M THIENON





503
Partager sur Facebook

> Recherche





>SOURIRE DU JOUR




>IMAGE DE LA CITE






> Edito

 



> Inscrivez-vous à la Newsletter

Newsletter

> Conseil des ministres


Voir tous les comptes rendus