Suivez-nous                                                                                                   Contactez-nous  +22625312289
La co-fondatrice « Bill & Melinda Gates » est attendue au Burkina ce lundi 22 janvier 2018//G5-Sahel : Un fonds fiduciaire mis en place//Burkina : Le budget du ministère de la Sécurité en 2017 était de 60 milliards de FCFA dont 40 milliards destinés au payement des salaires. (Simon Compaoré).
Flash info :

SEMAFO Boungou: Reloger les populations déplacées dans un cadre approprié

20/12/2017
20:34

Cette fin d’année 2017 est sans conteste au sein du groupe SEMAFO la période choisie pour réaffirmer toute l’importance que cette compagnie minière accorde à la Responsabilité Sociétale des Entreprises. Des actions sont menées pour ce faire dans la Région de l’Est. Cette zone  abrite son  site minier de Boungou dans la commune de Partiaga, Province de la  Tapoa. Une mission conduite par le Directeur des Affaires Corporatives de SEMAFO Monsieur Laurent Michel Dabiret  est allée réaffirmer aux responsables administratifs, coutumiers,  religieux et aux populations de l’Est, le souhait du groupe minier canadien d’apporter sa contribution à l’essor de la région.

Comme cela est de coutume, une délégation de cette envergure avant toute initiative s’acquitte des civilités usuelles.
Des visites de courtoisie aux leaders coutumiers et religieux ont eu lieu . Le roi du Gulmu Sa Majesté Kupiendieli , le grand imam de la ville de Fada, le Vicaire de la paroisse catholique , le Pasteur de l’église protestante et l’ensemble des responsables avec lesquels  ont eu lieu les échanges ont salué la démarche initiée par la SEMAFO. Promesse a du reste été faite de tout mettre en œuvre pour aider au bon déroulement du projet minier Boungou. Il faut noter que c’est le premier projet minier d’envergure dans la région de l’Est et sa réalisation effective est porteuse d’espoirs   pour l’ensemble des communautés et leurs responsables.  
 La délégation de SEMAFO a marqué une halte importante au Gouvernorat ou, des échanges constructifs ont eu lieu entre les responsables de l’entreprise et ceux de l’administration déconcentrée.
Laurent Michel  Dabiret le Directeur des Affaires Corporatives de SEMAFO à traduit à ses interlocuteurs, toute la reconnaissance de son entreprise pour la franche collaboration et les appuis multiformes de l’Etat Burkinabè qui accompagne le projet minier Boungou.
En ce mois de Décembre  ou est célébrée la fête de l’indépendance au Pays des Hommes Intègre, la compagnie minière, à la faveur de cette commémoration au plan régional a remis un chèque d’un million de FCFA au Gouvernorat de ladite région.
Pour sa part, le Secrétaire Général du  Gouvernorat,  Monsieur Mahamat MICHARA a salué cette initiative de la SEMAFO . Elle s’inscrit en droite ligne de la philosophie prônée par son institution afin promouvoir un climat social qui rassemble les acteurs locaux pour aller vers un développement durable de la Région. La fête de l’indépendance étant par essence un moment fort de la commémoration de l’unité nationale, le second personnage de la Région relève que cette somme engrangée permettra d’étoffer le budget dégagé pour cet évènement

Reloger les populations dans un cadre décent, sain et durable

Autre action d’envergure menée dans la région de l’Est, l’opération de relocalisation des populations riveraines de la mine d’or de Boungou. Plusieurs dizaines de ménages ont dû quitter leurs lieux d’habitations pour permettre la poursuite du projet minier.  Pour tenir ses engagements de départ, SEMAFO a adopté une approche inclusive, qui a permis l’adhésion du plus grand nombre
Le Surintendant de la mine,  Monsieur Sébastien Perreault en retraçant les grandes étapes qui ont conduit à la réalisation de ce plan de relocalisation a précisé que la qualité des ouvrages livrés ne fait pas l’ombre d’un doute. Les populations déplacées ont désormais un « toit bâti sur du roc », ce qui leur garanti un cadre d’habitation pérenne.
Au total, 168 ménages ont été déplacés soit environs 900 habitants. Il a fallu construire 440 maisons de type F1, F2, F3 ,5 mosquées, 2 temples, un espace pour une église et un parc de vaccination pour le bétail. Des forages positifs opérationnels, une école en construction, constituent l’essentiel des infrastructures socioéconomiques mises à la disposition des populations.
Le coût total des investissements est estimé à environ 5 milliards de FCFA Les populations sorties nombreuses pour cette cérémonie de remise des clés n’ont pas manqué de traduire toute leur reconnaissance à leur généreux voisin.
Le Maire de la commune de Partiaga monsieur Boukary DOUMI, le Chef coutumier sa majesté SIMANDARI et l’ensemble des intervenants ont par ailleurs souhaité que d’autre investissements soient réalisés au profit des populations : des points d’eau supplémentaires, des structures de santé à proximité des lieux d’habitation etc.
Doléances enregistrées par les représentants de la SEMAFO qui ont affirmé que le message sera porté à la hiérarchie. 
 Le Directeur des Affaires Corporatives de la SEMAFO ne manque pas de faire observer   que bon nombre de ces sollicitations devraient être satisfaites  dans le cadre du nouveau Fonds Minier de Développement Local FMDL. Le projet minier Boungou rapportera à lui seul environ 800 millions de Francs CFA chaque année à la seule commune de Partiaga au titre de la contribution de la mine au FMDL sur une contribution totale annuelle d’environ 1.7 milliard de F CFA soit 15 milliards sur la durée estimée de la vie de la mine. 
Précision de taille, ces sommes d’argent seront entièrement gérées par l’Etat du Burkina qui pourra faire des investissements structurants au profit des communautés locales.
Solidarité entre voisins pour un climat social apaisé, c’est l’objectif visé par SEMAFO et les communautés riveraines de la mine de Boungou
Promesse  a donc été faite de part et d’autre de tout mettre en œuvre pour entretenir cette atmosphère teintée de cordialité   pour la réussite du projet minier Boungou.

Agence de communication Titan Vision



123
Partager sur Facebook

> Recherche





>SOURIRE DU JOUR




>IMAGE DE LA CITE






> Edito

 



> Inscrivez-vous à la Newsletter

Newsletter

> Conseil des ministres


Voir tous les comptes rendus