Suivez-nous                                                                                                   Contactez-nous  +22625312289
Burkina Faso : le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré échangera avec l’opposition politique le jeudi 19 avril 2018 (CFOP).//Arabie Saoudite : Le Président du Faso,  Rock Marc Christian Kaboré assiste, ce 16 avril 2018 à  la clôture de l’exercice militaire dénommé «Bouclier commun du Golfe». //Procès putsch 2015 : l’audience a été renvoyée au mercredi 9 mai 2018.
Flash info :

Gestion du périmètre halieutique d’intérêt économique de Ziga : Un taux d’exécution financière des activités de 107,18% en 2017

21/12/2017
19:55

Les membres du comité de gestion du Périmètre halieutique d’intérêt économique (PHIE) de Ziga ont tenu, jeudi 14 décembre 2017 à Ziniaré, leur deuxième session ordinaire de l’année. Cette deuxième session a été consacrée à l’examen et à l’adoption du rapport d’activités 2017 et du programme d’activités 2018.

Après Kaya, au Centre-Nord en mars dernier, les membres du comité de gestion du Périmètre halieutique d’intérêt économique (PHIE) de Ziga se sont retrouvés à Ziniaré, au Plateau central, pour leur deuxième session ordinaire de l’année 2017. Cette session se tenant à la fin de l’année, les membres se sont penchés sur l’examen et l’adoption du rapport d’activités de l’année 2017 et du programme d’activités 2018. Pour ce faire, au cours de la session, les bilans technique et financier de l’année en cours ont été présentés aux membres. Ainsi, conformément aux missions du PHIE de Ziga, les activités programmées avaient pour objectifs de développer la pêche et l’aquaculture, renforcer les capacités des acteurs de la pêche, gérer et contrôler les activités de pêche, acquérir des moyens logistiques et matériels. Ainsi, sur la trentaine d’activités programmées au cours de l’année 2017, le taux d’exécution physique varie entre 7,5% et 100% selon les activités. Cependant, les activités portant sur l’actualisation du plan d’aménagement et de gestion du PHIE, de la formalisation de l’union des acteurs de la pêche en coopérative, la délivrance de permis M1 et l’acquisition de micro-ordinateurs portables n’ont pas été réalisées dues au manque de ressources financières. Quant à l’état de mise en œuvre des recommandations issues de la première session, le chef de l’unité technique du périmètre, Mahamado Rouamba a précisé : « Pour le renforcement des contrôles piscicoles sur le périmètre, plusieurs sorties ont été effectuées, des pirogues et  des matériels de pêche ont été saisis et six personnes interpellées. Cependant, les recommandations relatives à la promotion de l’apiculture en tant qu’activité génératrice de revenus sur le périmètre et à l’actualisation du plan d’aménagement du PHIE n’ont pas été mises en œuvre ».  Le bilan financier de l’année 2017 fait ressortir que sur un budget prévisionnel de 59 257 977 FCFA, les dépenses se sont élevées à 63 514 617 FCFA soit un taux d’exécution financière de 107,18%. Pour M. Rouamba, le bilan des activités de l’année sont appréciables même si des contraintes financières ont handicapé la mise en œuvre de certaines activités. Au regard de la faiblesse de la contribution des acteurs au fonds d’aménagement, l’unité technique entend entreprendre des rencontres de sensibilisation avec les groupements d’acteurs afin d’amélioration le taux de recouvrement. Dans le but de consolider les acquis, le programme d’activités 2018 prévoit une quinzaine d’activités pour un montant estimé à 22 860 000 de F CFA. Pour le, Secrétaire général de la région,  Zoumèsègh Séverin Somé, le volet, ressources halieutiques du PHIE de Ziga a bénéficié depuis deux ans, de l’accompagnement du Projet de développement rural intégré du Plateau central (PDRI-PC) pour la valorisation de ses ressources au profit de nos populations. Ces activités, a-t-il cité, sont entre autres, l’implantation et l’empoissonnement d’une quarantaine d’enclos piscicoles, l’aménagement d’une dizaine de frayères et la mise en place de comités de surveillance des plans d’eau, la construction et l’équipement d’une dizaine de centres de pesée, l’acquisition de deux barques motorisées au profit du PHIE, le renforcement des capacités de plus d’une centaine d’acteurs et d’agents. Tout en remerciant les partenaires techniques  et financiers, M. Somé a exhorté tous les acteurs impliqués,  à l’application des thèmes techniques et des technologies afin de contribuer véritablement à la promotion du sous-secteur des ressources halieutiques dans les régions du Centre-Nord et du Plateau central.

Abdias Cyprien  SAWADOGO



15
Partager sur Facebook

> Recherche




>SOURIRE DU JOUR



>IMAGE DE LA CITE






> Edito

15/04/2018 21:32
08/04/2018 19:58
 

 



> Inscrivez-vous à la Newsletter

Newsletter

> Conseil des ministres


Voir tous les comptes rendus