Suivez-nous                                                                                                   Contactez-nous  +22625312289
Flash info :

Tanghin-Dassouri : Le conseil municipal soumet son bilan aux populations

21/12/2017
20:15

La commune de Tanghin-Dassouri située à 25 kilomètres à l’Ouest de Ouagadougou,  a renoué avec le dialogue au sein du conseil municipal et avec les populations. Une journée de dialogue citoyenne a été organisée, à cet effet, le samedi 16 décembre 2017 à la mairie.

C’est sous le signe de l’union des forces des filles et fils de Tanghin-Dassouri que s’est tenue la journée de redevabilité. Après l’épisode des motions de défiance, le maire Lassané Kiemtoré a convié les populations de la commune à une journée dite de redevabilité et de dialogue. Elle a mis face à face, les conseillers municipaux et leurs mandants. La rencontre a permis au maire de la commune, à ses adjoints et aux 119 conseillers de Tanghin- Dassouri , de dresser un bilan de deux ans de mandat qui leur a été confié et de se mettre à l’écoute des questions,  préoccupations, propositions de solutions,  pour améliorer davantage la gouvernance locale. Afin de créer les conditions d’un dialogue efficace et efficient entre l’exécutif communal et les populations, le consultant en gouvernance locale, Jérémie Bambara a fait quelques rappels à l’entame de la séance. Dans le rôle de modérateur, M. Bambara a souligné que la gouvernance est basée sur un triptyque fondamental. Il s’agit de la transparence (un accès à l’information sans aucune nébuleuse dans le processus), de la participation,  de l’implication effective et active de tous dans les activités de développement ainsi que la redevabilité qui soumet les élus locaux à une obligation de rendre compte périodiquement à ceux qui les ont investis d’un certain mandat. C’est à cet exercice que le conseil municipal de Tanghin-Dassouri s’est prêté le samedi 16 décembre au sein de la mairie devant les représentants de toutes les couches sociales de la population des 59 villages de la commune, des responsables des services déconcentrés de l’Etat,  les partenaires techniques et financiers de la commune. Le maire de la commune a présenté les réalisations à mettre à l’actif du conseil municipal issu des élections municipales de mai 2016 et ce, jusqu’à fin 2017.   Pour le  Naaba Boulga de Kari, l’initiative est à saluer car le maire devrait effectivement soumettre aux populations son bilan. «Ceci, pour que nous puissions apprécier ensemble ce qui a bien marché, ce qui peut être amélioré,  pour qu’il puisse encore engranger beaucoup de résultats. Le travail est bien, mais la commune est grande. Il faut redoubler d’efforts pour satisfaire les contrées qui attendent encore », a apprécié le chef coutumier. Pour le jeune Souleymane Kikiéta, la démarche de redevabilité du maire et les conseillers est sans précédent. « Tout ce qu’il a cité comme réalisation est visible,  à l’image des boutiques, l’éclairage public solaire, l’adduction d’eau à la mairie », a indiqué M. Kiékiéta. A l’issue de la rencontre le maire Lassané Kiemtoré a remercié les populations pour leur sens de l’écoute et pour les propositions constructives qui vont permettre au conseil municipal d’opérer les ajustements nécessaires dans la conduite des affaires communales. «  A ce jour, nous avons donné le meilleur de nous-mêmes à ce programme,  pour rapprocher l’administration et les services publics des administrés. Le concept 59 villages, 59 forages est acté, les écoles à trois classes sont en  train d’être normalisées. En fonction de nos moyens propres et de l’apport de nos partenaires, nous voulons faire de Tanghin-Dassouri, une des communes émergentes du pays », s’est engagé Lassané Kiemtoré. 


 Mahamadi TIEGNA




57
Partager sur Facebook

> Recherche




>SOURIRE DU JOUR



>IMAGE DE LA CITE






> Edito

 



> Inscrivez-vous à la Newsletter

Newsletter

> Conseil des ministres


Voir tous les comptes rendus