Suivez-nous                                                                                                   Contactez-nous  +22625312289
Flash info :

Insécurité : Une boîte de nuit pour blanchir de l’argent volé

25/12/2017
18:34

La direction régionale de la police nationale du Plateau central a animé un point de presse, le mardi 19 décembre 2017 à Ziniaré, pour présenter trois présumés voleurs arrêtés et du matériel saisi par la police nationale de Ziniaré. 

Fin de cavale pour Touré Ismaël (présumé chef de gang), Ouédraogo Abasse et Kafando alias Akon, trois des cinq délinquants présumés qui opéraient, ensemble, à Ouagadougou, à Ziniaré, etc. Le récit de leur arrestation a été livré par le directeur régional de la police nationale du Plateau central, le Commissaire principal de police, Abel Marcel Macaire Ouédraogo, le mardi 19 décembre 2017. « Dans la matinée du 9 novembre 2017, la direction du collège des jeunes filles de Loumbila nous a rapporté que des individus armés auraient cambriolé leur établissement dans la nuit du 8 au 9 novembre 2017 vers 2 heures. Nous nous sommes transportés sur les lieux pour les fins de constatation de police judiciaire». Sur les lieux, a poursuivi le commissaire principal Ouédraogo, il a été déclaré que les voleurs auraient emporté un ordinateur de marque HP, un appareil photo numérique, un téléphone portable de marque LG Pro et la somme d'environ cent cinquante mille (150 000) FCFA. «Quelques jours plus tard, la suite de l'enquête a permis de mettre la main sur les nommés. Au cours de leur interpellation, ils étaient ensemble porteurs d'un ordinateur portable de marque HP, un téléphone portable de marque LG Pro, des clés USB et 4 vélomoteurs d'une valeur de cinq millions (5 000 000) FCFA », a ajouté le directeur régional de la police nationale du Plateau central. Les perquisitions au domicile du présumé chef de gang ont permis de saisir 2 armes d'épaule de marque « VALTRO » de fabrication italienne et un pistolet automatique de marque « Tanfoglio », contenus dans un sac et enfouis dans le sol. Les trois présumés délinquants ont déclaré qu'ils opèrent ensemble avec deux autres en fuite. Ils ont, par ailleurs, reconnu être les auteurs des cambriolages perpétrés au collège des jeunes de filles de Loumbila, à la caisse populaire de Ziniaré, dans plusieurs établissements secondaires et services  à Ouagadougou, d'août à novembre 2017. Quant à leur mode opératoire, Abel Marcel Macaire Ouédraogo a précisé : « Il consiste à localiser géographiquement dans la journée, les établissements dont les frais de scolarité semblent élevés et cela par le biais de fiches de renseignement déjà en leur possession et les services à caractère financier tels les impôts et les caisses populaires qui ne désemplissent pas d'usagers en quête de paiement des taxes et autres frais. La nuit tombée, ils font irruption dans les lieux ciblés, ligotent les vigiles et défoncent les ouvertures pour l'accomplissement de leurs forfaits ». Les biens emportés par ces présumés voleurs se composent: d'une dizaine d'ordinateurs portables, 210 téléphones portables environ, 2 tablettes, 4 postes téléviseurs à écran plat, 2 appareils photos numériques, un appareil projecteur, des objets d'art, du numéraire d'une valeur de 60 000 000 F CFA environ et des objets divers. Pour le blanchissement de leurs butins, les malfrats ont ouvert une boîte de nuit « Toudoubwéogo VIP Club » avec un capital de 6  millions de FCFA. Au cours de l'enquête, le matériel de la boîte et du matériel volé ont été saisis par la police de Ziniaré. Avec la collaboration de leurs collègues de la capitale, la police de Ziniaré compte mettre la main sur les deux présumés voleurs en fuite et sur d'éventuels receleurs et complices. La procédure étant terminée, les présumés voleurs ont été déférés devant le parquet de Ziniaré. Certains matériels ont été restitués aux victimes et le reste transmis au parquet. Tout en invitant la population à la collaboration, le commissaire Adama Ouédraogo a annoncé que d'importantes patrouilles sont organisées dans la région du Plateau central afin de permettre à la population de fêter en sécurité et dans la quiétude. 

Abdias Cyprien SAWADOGO


750
Partager sur Facebook

> Recherche




>SOURIRE DU JOUR



>IMAGE DE LA CITE






> Edito

 



> Inscrivez-vous à la Newsletter

Newsletter

> Conseil des ministres


Voir tous les comptes rendus