Suivez-nous                                                                                                   Contactez-nous  +22625312289
Burkina Faso : le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré échangera avec l’opposition politique le jeudi 19 avril 2018 (CFOP).//Arabie Saoudite : Le Président du Faso,  Rock Marc Christian Kaboré assiste, ce 16 avril 2018 à  la clôture de l’exercice militaire dénommé «Bouclier commun du Golfe». //Procès putsch 2015 : l’audience a été renvoyée au mercredi 9 mai 2018.
Flash info :

Les lampadaires s’éteignent à Ouahigouya

26/12/2017
21:25

Les lampadaires s’éteignent à Ouahigouya
Kantigui a séjourné à Ouahigouya, mais est revenu un peu deçu de ce qu’il a constaté. En 2009, cette ville a abrité le 49e anniversaire de l'indépendance du Burkina Faso. Des rues ont été bitumées et des dizaines de lampadaires ont été installés pour assurer l’éclairage public. C’est avec fierté que les habitants arpentaient les artères illuminées. Huit ans après cette fête du 11-Décembre, Kantigui a été déçu de constater que la majorité des lampadaires est en panne. La voie de contournement qui jouxte la cité des Forces vives et qui traverse le secteur n°13 tout en éclairant la Centrale d’achat des médicaments essentiels génériques (CAMEG) pour croiser l’avenue de Mopti est une parfaite illustration. L’obscurité qui avait foutu le camp est revenue sur ses pas. S’agit-il d’une indifférence totale de la part de la mairie ou d’un manque de moyens pour sauvegarder un des acquis du 11-Décembre 2009 ? Kantigui, qui a juste fait le constat, interpelle qui de droit pour rallumer les ampoules de la cité de Naaba-Kango. Si ce sont les plaques solaires qu’il faut nettoyer, il est nécessaire de s’y atteler. Si ce sont les batteries qui ont besoin d’un renouvellement, alors que la mairie mette la main dans la caisse car, il s’agit là d’une nécessité pour la sécurité des citoyens.

CEB de Péni : une enseignante absentéiste
Un cas de fonctionnaire absentéiste est tombé dans l’oreille de Kantigui au cours du weekend. Il vient d’une école du Houet, dans la Circonscription d’éducation de base (CEB) de Péni, à une trentaine de kilomètres de Bobo-Dioulasso. Selon ce qui est revenu à Kantigui, depuis la rentrée scolaire 2017/2018, une enseignante de cette circonscription est introuvable à son poste. Elle n'a pas encore mis pied à l'école. Cependant, elle ne manque pas de se rendre en banque à chaque fin de mois. Ce que déplore surtout l’informateur de Kantigui est que tout cela se passe avec la bénédiction de certains de ses supérieurs hiérarchiques. « Elle est passée un matin dire bonjour au directeur avant de disparaître à nouveau. », a-t-il indiqué. Son intention, a fait savoir cette source, n'est pas de nuire à la bonne dame, mais d'interpeller, car, à son avis, chacun doit mériter son salaire.

Tenkodogo : une césarienne crée la polémique
Des nouvelles venant du Centre-Est, Kantigui a appris que le torchon brûle entre des agents du Centre hospitalier régional (CHR) de Tenkodogo et un usager des services de l’hôpital. La raison, le 6 décembre 2017, un citoyen s’est rendu au centre de santé avec son épouse qui devait accoucher par césarienne. Après consultation, il lui a été recommandé, malgré la décision gouvernementale d’assurer gracieusement la césarienne, d’acheter le kit d’intervention à un dépôt pharmaceutique. Malheureusement, le kit ramené a été jugé de mauvaise qualité par le personnel soignant. Ce qui a rendu difficile la prise en charge de la parturiente. Conséquences, de longues heures de patience et une dépense imprévue d’un peu plus de 49 000 F CFA. Le courroux de la victime aurait provoqué une manifestation d’humeur au CHR. De plus, l’agent de santé responsable a été contraint de fournir une lettre d’explication à sa hiérarchie. Kantigui, qui déplore ce genre de situation, appelle chaque maillon de la chaine de développement à jouer pleinement son rôle, surtout dans un secteur aussi névralgique que celui de la santé.

Kantigui
kantigui2000@gmail.com
(226)25 31 22 89




486
Partager sur Facebook

> Recherche




>SOURIRE DU JOUR



>IMAGE DE LA CITE






> Edito

15/04/2018 21:32
08/04/2018 19:58
 

 



> Inscrivez-vous à la Newsletter

Newsletter

> Conseil des ministres


Voir tous les comptes rendus