Suivez-nous                                                                                                   Contactez-nous  +22625312289
Flash info :

Ministère de la Communication : La TNT, une satisfaction

27/12/2017
19:12

Le ministre en charge de la communication, Rémis Fulgance Dandjinou, a souligné la nécessité de dynamiser la communication gouvernementale en 2018, à l’occasion du Conseil d’administration du secteur ministériel de son département, le jeudi 21 décembre 2017 à Ouagadougou.

Avec un taux d’exécution des activités estimé à 67%, le ministre en charge de la communication, Rémis Fulgance  Dandjinou, a jugé que les performances de son département sont largement en-deçà de ses espérances. Il a donné cette appréciation lors du Conseil d’administration du secteur ministériel (CASEM) de son institution, le jeudi 21 décembre 2017 à Ouagadougou. Le ministre a lié les raisons de cette « contreperformance » à un certain nombre de problèmes entravant l’action des deux groupes de médias (Sidwaya et RTB) relevant du ministère. « Sidwaya, depuis quelques mois, a des problèmes de parution. Depuis une année, nous travaillons à ce que des mutations fortes soient effectuées au niveau de la télévision en termes de contenant », a-t-il dit. Sur le plan de la communication gouvernementale, Rémis Fulgance Dandjinou a noté aussi que certains rendez-vous n’ont pas pu se tenir régulièrement, notamment, le cadre de rencontre entre l’exécutif et la presse intitulé « Point de presse du gouvernement ». Le CASEM a été le lieu donc de déterminer les raisons de ces insuffisances afin de mieux baliser le terrain pour l’année prochaine. Il y a tout de même des motifs de satisfaction. Le ministre a noté le lancement prochain du processus de mise en œuvre de la Télévision numérique terrestre (TNT) parmi les bons points de cette année. « Nous avions pris rendez-vous pour le 30 septembre, mais le retard est dû à des aspects institutionnels. Aujourd’hui, 28 villes sont couvertes par la TNT et nous allons procéder au lancement ce 28 décembre pour accélérer le processus », a-t-il annoncé. Le CASEM est aussi l’occasion de définir les perspectives d’action du département. « Nous avons discuté avec les différents acteurs pour travailler sur un certain nombre d’axes. Au niveau de la RTB, nous avons relancé les RTB2 autour des bassins linguistiques du pays», a déclaré M. Dandjinou. Il a ajouté que le ministère va également dynamiser ses relais dans les régions en créant des directions régionales là où le besoin se fait sentir pour mieux valoriser et coordonner la communication autour de l’action gouvernementale. Au-delà de ces questions particulières, le ministre, porte-parole du gouvernement, a précisé que les membres statutaires du cadre ont examiné et adopté le rapport d’activités 2017 ainsi que le budget et le programme d’activités 2018, « afin que 2018 soit meilleure pour le département ».


Fabé Mamadou OUATTARA



49
Partager sur Facebook

> Recherche



>SOURIRE DU JOUR




>IMAGE DE LA CITE






> Edito

 



> Inscrivez-vous à la Newsletter

Newsletter

> Conseil des ministres


Voir tous les comptes rendus