Suivez-nous                                                                                                   Contactez-nous  +22625312289
Flash info :

Ministère du Commerce: 106 acteurs économiques distingués

27/12/2017
20:37

Le ministère du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat a organisé, le vendredi 22 décembre 2017 à Ouagadougou, une cérémonie de distinction de 106 acteurs économiques

Ils sont au total 106 acteurs économiques du milieu des affaires et de l’administration à recevoir des médailles dans l’Ordre du mérite du commerce et celui du développement rural. C’était le vendredi 22 décembre 2017, à Ouagadougou, lors d’une cérémonie de décoration. Selon le ministre du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat, Stéphane Sanou, ces décorations s’inscrivent dans le cadre du 57e anniversaire de l’indépendance du Burkina Faso célébré le 11 décembre à Gaoua. A l’entendre, les distinctions magnifient le mérite, le professionnalisme et le dévouement des hommes et femmes de l’administration publique, du secteur du commerce, de l’industrie, de l’artisanat et du monde des affaires. Ce fut l’occasion pour lui, de traduire sa reconnaissance aux récipiendaires qui ont su se mettre au service du Burkina Faso dans le but de contribuer à la consolidation des bases d’une économie forte malgré les défis économiques énormes. Par ailleurs, le ministre a rappelé que le secteur du commerce, de l’industrie et de l’artisanat a enregistré au cours de cette année des avancées. Il a cité, entre autres, l’adoption et la mise en œuvre d’une circulaire relative à l’achat de produits locaux par les grands ménages (cantines scolaires et universités, armées, maisons d’arrêt et de correction et centres hospitaliers), la relecture de la stratégie nationale de promotion des exportations, l’amélioration de la contribution du secteur informel à travers la signature de trois accords de principes obtenus avec deux banques et une structure d’appui aux entreprises. M. Sanou a réaffirmé sa disponibilité à accompagner les acteurs économiques pour la relance des activités dans le but d’assurer la fluidité et l’assainissement du monde des affaires. Le premier responsable en charge du commerce a souhaité une bonne et heureuse année 2018 à tous les Burkinabè. 

Une exhortation 
à travailler davantage

La représentante des récipiendaires, Alima Sawadogo, a remercié et traduit sa reconnaissance au gouvernement pour cette décoration. De son avis, les attentes du monde des affaires sont énormes. Sur la même lancée, elle a adressé ses félicitations au président de la Chambre de commerce du Burkina Faso et aux membres du bureau consulaire. A l’entendre, cette mandature va permettre d’assurer la relance économique du pays et un réel ancrage du secteur privé dans le dispositif institutionnel en tant que moteur du développement économique et social. A ses co-récipiendaires, Mme Sawadogo a fait comprendre que leurs distinctions sont une invite à mieux faire. « Parmi tant de citoyens et acteurs économiques, nous avons été choisis pour mériter la reconnaissance de la nation entière. Et cela est une grande charge que nous devons assumer avec fierté », s’est-elle réjouie. Elle a, par ailleurs, souhaité voir les récipiendaires cultiver et renforcer la cohésion et les relations de partenariat.  Très ému, El hadj Baba Sidiki Kontogomdé, commandeur de l’Ordre de mérite avec agrafe commerce, a dit sa satisfaction, car cet honneur est une exhortation à travailler davantage. « C’est une fierté car mes efforts ont été récompensés, je suis doublement commandeur, officier et triplement chevalier », a-t-il affirmé. Pour Téné Héma, elle a réitéré sa gratitude aux autorités. D’après elle, le ministère a reconnu son dévouement au travail et cette médaille est un soulagement pour le stress enduré.  Dieudonné Soudré, Chevalier de l’Ordre du mérite du commerce et de l’industrie a, pour sa part, souligné que cette médaille est une interpellation à œuvrer pour le développement de la nation. Quant à El hadj Bokoum Abdoul Karim, il a indiqué que cette décoration montre qu’il n y a pas de discrimination dans la désignation des récipiendaires. « Je fais  partie de ceux qui ont voulu qu’on limite l’âge des responsables de la Chambre de commerce, car cela est anticonstitutionnel », a-t-il confié. Le ministère a décerné, au total, 226 distinctions dont 64 récipiendaires de l’administration publique, 101 opérateurs économiques, 39 artisans et 22 agents des sociétés d’Etat.

- Armelle COMPAORE
(Collaboratrice)




36
Partager sur Facebook

> Recherche




>SOURIRE DU JOUR



>IMAGE DE LA CITE









> Inscrivez-vous à la Newsletter

Newsletter

> Conseil des ministres


Voir tous les comptes rendus